Visiter Tylissos, le guide
Aujourd'hui connue pour être une destination touristique crétoise renommée, Tylissos est également une référence auprès des spécialistes de l'histoire antique; Les vieilles pierres de son site archéologique scelle en effet un lien immuable entre les époques.
De notre expert Tylissos
Rédactrice Alibabuy.com
Ancien sanctuaire minoen, ancienne cité, Tylissos dont le nom remonte à l'époque pré-grecque atteste depuis 2000 av J-C, à travers les âges de l'intérêt des hommes pour ce site situé idéalement à treize kilomètres à l'ouest d'Heraklion, la capitale de l'île.
Aussi dénommée Pyrgos Tylissos ce qui veut dire tour de Tylissos, la cité est déjà évoquée dans les tablettes découvertes plus à l'est dans le site archéologique du palais de Knossos dont elle était sous la domination. Fouillé de 1909 à 1913 par Joseph Hadzidakis, puis à nouveau de 1953 à 1955 par Nicholas Platon et en 1971 par A. Kanta, Tylissos fut occupé du minoen ancien II au minoen moyen II. Le sanctuaire fut en activité au moins jusqu'au minoen récent I. Des pièces de monnaie retrouvées sur le site montrent qu'Héra et Apollon furent les divinités tutélaires de la ville. Pline situe Tylissos au même niveau que Knossos, Kydomia ou Gortyne dans les villes d'importance de l'époque. Depuis l'indépendance de la Crête en 1898 et son rattachement à la Grèce en 1913, Tylissos s'est taillé une part de notoriété.
Il demeure aujourd'hui trois villas dont les stèles et piliers s'érigent vers un ciel d'azur tandis que les cyprès leur dispensent l'ombre bienfaitrice.Aujourd'hui, outre l'intérêt des vieilles pierres, cette commune de 4 000 habitants est un petit bourg tranquille offrant aux touristes, l'attrait de l'histoire conjugué à l'authenticité de la culture crétoise.
Dans les environs, les petits villages de Arolithos, Gonies, Marathos et Damasta donnent un échantillon de l'architecture locale. On goûtera au café et on savourera le yaourt au miel après une visite dans l'un de ces petits musées d'histoire locale, très folkloriques.
« De façon plus générale la Crète permet d'allier avec bonheur activités sportives avec plaisir nautique. Des agences spécialisées commencent à voir le jour sur l'île qui proposent des activités de plein air et de tourisme alternatif. Avec à la clef des circuits de canoying, d'escalade et de randonnées. »
Transports et déplacements à Tylissos
Gyros, Souvlaki et autres salades crétoises (à ne pas confondre avec la salade grecque) se trouvent à satiété à Tylissos et dans les environs. Pour des repas plus sophistiqués, on préférera se rendre à Héraklion où se trouvent de très bonnes tabvles comme le Parasies, le Petros ou le Katsinas ou plus classe encore, le Pagopoieion. La nuit, bars musicaux et boites de nuit parsèment la vieille ville qu'ils animent de leur ambiance chaleureuse et festive.
Visites à Tylissos
Le site archéologique, mais ausi le petit village de Gonies très pittoresque et son magnifique panorama à douze kilomètres ou encore Marathos et Damasta à 20 et 26 kilomètres En chemin vous y verrez le "Voulismeno Aloni" et le monastère d'Aghios Panteleimonas. Un peu plus loin, vous découvrirez le col menant au mont de Stroumboulas (800 et à l'église d' Aghios Georghios.
Sorties à Tylissos
L'aéroport d'Heraklion à moins de quinze kilomètres est relié à tous les grands aéroports européens. Des liaisons par bus régulières à partir d'Heraklion desservent Tylissos. Il est également possible de se rendre dans la capitale en taxi. Cependant, une voiture de location à Tylissos permettra de découvrir cette magnifique côte riche en criques en toute indépendance.
Ruines minoennes - Tylissos
Ruines minoennes

Infos sur Tylissos

Population :
1 085
Langue : Grec
Monnaie : Euro