Visiter Cordoue, le guide
Un séjour à Cordoue est une plongée dans une Europe d'arts, de lettrés et d'histoire. Une Europe aujourd'hui oubliée où juifs, musulmans et chrétiens vivaient en bonne intelligence. Aujourd'hui encore, Cordoue reste une ville à part. Douée d'un charme incommensurable, la belle Andalouse se révèle aux visiteurs qui prennent la peine de s'y attarder.
De notre expert Cordoue
Rédactrice Alibabuy.com
Grenade a l'Alhambra. Cordoue a sa mosquée. On y vient pour cette célèbre Grande Mosquée, la plus grande que l'Europe occidentale n'ait jamais abritée. On y reste pour ses multiples charmes qu'elle révèle chaque jour. Ses nombreux monuments, témoins d'un passé glorieux et mouvementé lui ont valu d'être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Cordoue revêt tous les atours de l'Andalousie. Il faut parcourir ses ruelles dans la torpeur du soleil de midi pour comprendre ce qu'était son quartier juif. La Juderia que l'on franchit par d'Almodóvar, porte avec arcs en fer à cheval, côtoit la Grande Mosquée à son Nord-Est et lentement se déroulent sous les yeux du voyageur, la Synagogue, l'une des mieux conservées d'Espagne datant du XIVème siècle, le Musée de la tauromachie et le Parc zoologique.
Mais il n'y a pas que la Cordoue islamique. La ville romaine aussi effleure à chaque pas, intégrant chaque époque et son style respectif. Le Pont romain, construit par Auguste sur la via Augusta en est un témoin. Plus loin, la forteresse connue sous le nom de La Calahorra, aujourd'hui l'Institut pour le Dialogue des Cultures. Ou encore l'Arc du Triomphe ou La Puerta del Puente, construite pour le roi Philippe II d'Espagne en 1571. Enfin, l'Alcazar autre exemple classique, la résidence des Rois Catholiques.  On visite Cordoue comme dans un livre déployé. A cœur ouvert.
« Pas besoin d'être un aficionados pour être attiré par un spectacle de flamenco. Pourtant à Cordoue comme à Séville et à Grenade, nombreux sont les spectacles conçus exclusivement pour les touristes. Optez donc pour une valeur sûre et le Tablao Cardenal dont le maître des lieux Beltrán González, veille à l'authenticité de l'ensemble. »
Transports et déplacements à Cordoue
Le centre historique et les principaux monuments étant très proches les uns des autres, Cordoue est une ville que l'on peut découvrir à pied. Le réseau de transport public est néanmoins très dense avec le vendredi et le samedi, un service nocturne gratuit à travers la ville, le Movibus. Aucunement besoin donc de louer une voiture à Cordoue à moins qu'on ne veuille visiter davantage l'Andalousie.
Visites à Cordoue
La Grande Mosquée, La synagogue, Le Pont romain, la Juderia, l'Arc de triomphe, la forteresse-La Calahorra ; L'Alcazar ; La Médina Azahara résidence palatine construite sous les ordres du calife Omeyyade Abd-al-Rahman III ; la muraille et la porte d'Almodóvar, le Palais de Viana, la Casa del Indiano, la Maison des Marquis del Carpio ou encore la vieille Auberge du Potro.
Sorties à Cordoue
Nostalgie, d'ambiance, décalé…les bars sont pléthore dans cette ville prisée des touristes tant espagnols qu'européens. Cordoue regorge de ces lieux où on se rend pour voir et être vu. Parmi eux, la Meson flamenco de la buleria, sorte de café-théâtre, le Sojo Café ribera, ou encore El cielo del Ayesta à moins de terminer la soirée à Gongora Gran Café- café, disco et salle de concert, pas moins que tout cela à la fois.
Cordoue - CORDOUE
Cordoue

Infos sur Cordoue

Population :
325 453
Langue : Espagnol
Monnaie : Euro
Mosquee - Cordoue
Mosquee
Place du Triomphe - Cordoue
Place du Triomphe
Alacazar - Cordoue
Alacazar