Visiter le Liban, le guide
Situé à l'est du bassin méditerranéen, le Liban compte deux frontières terrestres : l'une avec la Syrie au nord et à l'est, l'autre avec Israël au sud.
De notre expert Liban
Rédactrice Alibabuy.com
Le littoral s'étend sur 278 km. Tout en longueur, ce pays se présente sous la forme d'une bande étroite dont la largeur va de 40 à 70 kilomètres pour 215 kilomètres de longueur. Les plaines côtières sont riches et fertiles. Elles abritent les principales villes : Tripoli, Beyrouth, Sidon, Tyr.

Le littoral se découpe en baies entourées de rochers ou bordées de plages de sable. Au-dessus des plaines se hisse la chaîne de montagnes boisées dont le sommet de Kornet el Saouda culmine à 3090 mètres. D'ailleurs, le Liban signifie «la montagne Blanche» en araméen à cause de ses monts enneigées. Sur l'autre versant, s'étend la plaine de la Bekaa, suivie d'un autre massif montagneux, l'Anti-Liban. Le climat est méditerranéen sur la côte, semi-aride en montagne et continental dans la plaine de la Bekaa.

Les meilleures saisons pour un voyage au Liban, pays chargé d'histoire sont le printemps et l'automne, plus douces. De par sa position géopolitique, le Liban a toujours été au carrefour de trois continents et le passage obligé entre l'Occident et le monde arabe, bénéficiant au surplus d'un accès vers l'Asie centrale et la Russie. De ce fait, il a été envahi et conquis maintes fois : par les Phéniciens, les Grecs, les Romains et les Ottomans. Tous ces peuples ont laissé une forte empreinte architecturale, culturelle et religieuse.

La capitale, Beyrouth, mérite un séjour, même s'il reste peu de monuments debout après 17 années de guerre. C'est une ville animée et trépidante, idéale pour les noctambules. A voir : le centre reconstruit, le musée National, le musée Sursock, dans une villa 19è et le site naturel des rochers du Pigeon avec ses falaises qui plongent à pic dans la face aux rochers en forme d'arche qui trônent au large. A 18 kilomètres au nord de la capitale se trouvent les grottes de Jeita, un site naturel étonnant avec ses deux immenses cavités longues de plusieurs kilomètres ornées de stalactites et stalagmites. La grotte inférieure est traversée par une rivière et se visite en canot.

Ensuite, ne manquez pas Byblos, bâtie sur une falaise de grès, à 40 km au nord de Beyrouth. Ce lieu est habité depuis l'époque néolithique : les bâtiments attestent des différentes périodes. On peut y voir des fortifications perses, la voie romaine, des églises byzantines, la citadelle croisée, la ville médiévale et ottomane. La ville est classée au patrimoine mondial par l'Unesco, tout comme la ville historique de Tyr, tout au sud du Liban, qui compte deux sites archéologiques, l'un sur un promontoire et l'autre à l'intérieur des terres.

Au passage, arrêtez-vous à Saida pour visiter son souk installé dans le vieux centre historique et la citadelle sur le port. Autre site classé au patrimoine mondial : Anjar, cité omeyyade du 8è siècle dans la plaine de la Bekaa. Cet ancien carrefour commercial a été abandonné quelques années après sa construction et a conservé de ce fait toute son authenticité. Elle est entourée d'un mur épais et compte deux allées ornées de colonnades. On peut y voir des Thermes, un Petit Palais richement décoré, les ruines de la Mosquée et le Grand Palais.

Tout près de là se trouve la célèbre Baalbek. Ses constructions colossales en font un des sites les plus imposants de l'architecture romaine impériale, avec les ruines des Temple de Jupiter, Bacchus et Vénus.

Ne manquez pas la Vallée de la Qadisha, au nord de la chaîne du Mont-Liban où se trouvent les premiers monastères chrétiens (Saint-Antoine, Notre-Dame de Hauqqa, Qannubin et Mar Lichaa) accrochés aux falaises rocheuses. Non loin de là se trouvent les vestiges de la grande forêt de cèdres du Liban sur le Mont Makmel. S'il vous reste du temps, faites un tour dans la région montagneuse du Chouf, arpenter le village en pierres de Deir-el-Qamar (17è), classé monument historique et le palais de Beiteddine.

Art et culture au Liban
Le festival de Beiteddine est important au Liban. Il a lieu chaque année en juillet et août, et accueille des représentations d'opéra, de chansons rock et de jazz dans l'enceinte du Palais. Mais le plus connu et spectaculaire, c'est le Festival de Baalbeck qui se tient depuis 1956 au pied des colonnes du temple de Jupiter et de Bacchus, en juillet. Sur la scène se succèdent des récitals de piano, de jazz, de chant et des ballets dans un cadre majestueux. A ces deux évènements s'ajoutent les fêtes religieuses des différentes communautés chrétiennes (maronite, grecque catholique ou orthodoxe) et musulmanes.
Que visiter au Liban
A Beyrouth, promenez-vous dans le centre-ville reconstruit et le long du bord de mer. Visitez le musée Susouk et le musée National dans lequel se trouvent de riches collections d'archéologie, puis partez en une balade aux rochers du Pigeon pour admirer le coucher de soleil. Sur la côte, deux villes habitées depuis des millénaires sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco pour leurs monuments : Tyr et Byblos. Dans la plaine de la Bekaa, le site d'Anjar révèle une cité omeyyade bâtie au 8è siècle puis abandonnée. Impossible de quitter le Liban sans avoir vu les impressionnants temples romains de Baalbeck.
Spécialités gastronomiques au Liban
La cuisine libanaise est raffinée et délicieuse. Une spécialité locale est le « mezzé » assortiment de plats qui peut comporter jusqu'à 100 plats différents durant les fêtes, tous proposés en même temps et que l'on déguste entre amis. Les plus connus sont le taboulé à base de persil haché, le houmous (purée de pois chiches), la purée d'aubergines, poulet mariné, friands au fromage ou à la viande, le tout accompagné de pain plat. Sinon, la viande se dégustent rôtis, en brochette ou bien crue en tartare (kibbé nayeh). Les pâtisseries sont excellentes, à base de miel, pistaches, dattes et amandes.
Maghreb-Moy. Orient

Infos sur le Liban

Population :
4 546 774
Langue : Arabe
Monnaie : Livre lib.
Capitale : Beyrouth Voir le guide »
Specialites culinaires - Liban
Specialites culinaires
Beyrouth - Liban
Beyrouth
« Dans le sud du pays de nombreux engins explosifs constituent un grave danger, surtout en zone rurale. Comme dans la plupart des lieux de culte musulmans, il est interdit de de pénétrer pieds nus dans les mosquées ouvertes aux touristes. Dans tous les édifices religieux, portez des vêtements couvrant les bras et les jambes. »
Cathedrale - Liban
Cathedrale
Village - Liban
Village

Les dernières actualités sur le Liban

Destinations de vacances au Liban