Visiter le Niger, le guide
Une terre de contraste, partagée entre un désert et un fleuve mythiques, une mosaïque de culture.
De notre expert Niger
Rédactrice Alibabuy.com
La région saharienne s'étend sur une large partie nord. Le Ténéré, aussi appelé « désert des déserts », plus à l'Est, étale ses dunes et ses immenses étendues sablonneuses sur près de 700 km. C'est l'une des régions les plus arides du globe, seulement parsemée de quelques oasis. On y trouve de multiples vestiges préhistoriques : peintures rupestres, mule de pierre ou encore cimetière de dinosaures.

Au cœur du Ténéré, le plateau du Djado est époustouflant voir presque surréaliste avec ses falaises roses et deux villes mortes, Djado et Djaba.
Au sud du Ténéré, le massif de l'Aïr présente un paysage contrasté de hauts rochers noirs, de chaines montagneuses culminant à plus de 2000 m, traversé de cours d'eau et d'oasis verdoyants où sont établis les campements touaregs. L'Aïr est le point de départ des caravanes du sel.
A la lisière du désert se tient Agadès, l'une des plus vieilles villes du Niger et lieu de rencontre des caravaniers. Une ville au cachet particulier avec ses rues sablonneuses et ses maisons à l'architecture soudanaise. Avec ses 100.000 habitants, patchwork d'Haoussas, Touaregs, Peuls, Songhaï, Kanouri, la ville est aussi connue pour ses mosquées : elle en compte quatre du Vendredi et 79 de quartier.

Agadès fait la transition avec la partie sahélienne du Niger, au sud, bien plus verdoyante avec sa végétation de brousse.
Ville tentaculaire, Niamey, la capitale du Niger, moins bouillonnante que les autres capitales africaines, est une ville paisible située au bord du fleuve Niger. Un fleuve, qui fait partie intégrante de la vie des Nigériens, tant pour le transport des marchandises que pour celui des personnes. A quelques encablures de Niamey, la butte de Yassan est un lieu de regroupement des hippopotames qui y vivent protégés.

Niamey est aussi le point de départ idéal pour une escapade dans le Parc national du W, un nom qui fait référence aux méandres du fleuve Niger dans cette région. Il présente une grande diversité d'animaux : éléphants, buffles, lions, guépards, hyènes, léopards…
Les dernières girafes en liberté de l'Afrique de l'Ouest, elles, vivent près du village de Kouré, à 60 km au sud de Niamey.
Une faune nigérienne malgré tout menacée par le braconnage qui persiste et aussi par la déforestation de la région au profit de l'agriculture.

La période la moins chaude va de novembre à février et est plus que conseillée pour séjourner au Niger. Même si la chaleur est caniculaire presque toute l'année dans le pays. Les vents de sable soufflent surtout en novembre mais restent supportables. C'est aussi la meilleur période pour visiter le parc du W, fermé à la saison des pluies.

Avec près de 15,2 millions d'habitants, le Niger est un carrefour de civilisations. Ses richesses culturelles résident dans la diversité ethnique de sa population. Ici deux mondes se côtoient : fiers nomades d'un côté et sédentaires de l'autre, avec chacun leur particularité. Parmi les sédentaires, on retrouve les Haoussa, majoritaires dans le pays, et les Songhaï qui vivent dans la vallée du Niger. Les Touaregs, ou hommes bleus, principalement commerçants et les Peuls sont des tribus nomades.

Le Niger, c'est le désert par excellence, celui du mythique Ténéré, auquel se jouxtent les massifs de l'Aïr et où les Touaregs et les chameaux servent de guide. Au sud, la brousse sahélienne annonce les paysages d'Afrique noire avec des villages colorés et des marchés vivants. On se laisse porter sur son fleuve Niger où pêcheurs et hippopotames vivent en harmonie. Une destination authentique qui tire ses principales richesses de son brassage de population.
Art et culture au Niger
L'artisanat nigérien est à l'image de sa population : multiple. On peut en trouver un concentré à Niamey. Les travaux en cuir de chèvre, zébu ou chameau et les objets à base de métaux sont les plus représentés. Le travail du cuir est surtout propre à la région du Sahel où l'on fabrique sandales, poufs, coussins, sacs et boîtes. Les bijoux eux, sont en argent et le bronze sert pour les figurines. On trouve aussi beaucoup d'articles de vanneries et du tissage notamment des batiks très sophistiqués et des couvertures djermas composées de bandes d'étoffes cousues entre elles.
Que visiter au Niger
La visite de Niamey, capitale du Niger, doit comprendre sa grande mosquée, son musée national, vitrine des diverses cultures ethniques du pays et son grand marché avec sa profusion d'articles variés. Une escapade dans le désert du Ténéré et le massif de l'Aïr, de préférence accompagnée, s'impose, tout comme la découverte de la ville d'Agadès où l'on pourra notamment assister à son pittoresque marché aux chameaux. Une croisière en pinasse sur le fleuve Niger mènera vers les îles et villages de pêcheurs. Enfin un safari dans le parc du W et l'observation des girafes près du village Kouré sont également incontournables.
Spécialités gastronomiques au Niger
Mil, riz, semoule et légumes sont les ingrédients de base de la cuisine nigérienne. Pour la viande, on mange surtout du mouton, zébu ou poulet grillés ou séchés. Les brochettes sont souvent à base d'abats. Le mouton targui, ragoût cuit à l'étouffé est un plat touareg. Il faut aussi goûter aux galettes de manioc et beignets de haricots blancs ou de patates douces. Le pain de semoule cuit à même le sable est aussi très répandu dans le désert. La canne à sucre est très appréciée en friandise.
Afrique-Ocean Indien

Infos sur le Niger

Population :
19 113 728
Langue : Français
Monnaie : Franc CFA
Capitale : Niamey
Artisanat local - Niger
Artisanat local
Coucher de soleil - Niger
Coucher de soleil
« Se méfier des fossiles, pointes de flèches datant du néolithique, poteries funéraires, hameçons de pierre ou d'os, morceaux de quartz et silex, bracelets anciens en vente libre dans les boutiques ou auprès de marchands ambulants : il ne s'agit pas d'artisanat mais de pillage du patrimoine archéologique malheureusement pratiqué dans l'indifférence générale. »
Rhinoceros - Niger
Rhinoceros
Masques africains - Niger
Masques africains