Visiter Las Terrenas, le guide
Un petit coin de paradis, découvert par quelques européens sous le charme mais partageurs. Et c'est quelques années plus tard Las Terrenas, une station balnéaire à dimension humaine qui en font une destination très prisée de la République dominicaine.
De notre expert Las Terrenas
Rédactrice Alibabuy.com
Des vagues d'un bleu turquoise inimitable viennent lécher un sable d'un blanc immaculé. Les cocotiers se penchent généreusement presque sur la plage. Les paillottes frémissent sous un vent léger. Des images que l'on croirait virtuelles tant elles ressemblent à ces pages glacées de catalogue. C'est pourtant cela Las Terrenas.
Un îlot d'exotisme au Nord-Ouest de la presqu'île de Samana, juste à l'opposé de Saint-Domingue et préservé du tourisme de masse. Des plages, parmi les plus belles des Caraïbes, qui ont conservé leur charme sauvage, un bien appréciable en République dominicaine. En une dizaine d'années ce petit village de pêcheurs est devenu une petite ville cosmopolite, surnommée le „village français“ -la moitié des 15 000 habitants sont d'origine européenne et 2000 sont francophones-. Un grand village où étrangers et autochtones vivent en bonne intelligence, pour le bonheur des touristes.
Un séjour à Las Terrenas est une incursion dans ce monde d'enchantements. L'authenticité dominicaine se perpétue dans la tradition de l'accueil de ses habitants et de ses nouveaux arrivants. On peut y venir pour s'y reposer, pour goûter au climat tropical tempéré (entre 25 à 35 degrés toute l'année) mais aussi pour y pratiquer divers sports : ballades en quad ou à cheval, plongée, snorkelling,... et randonnées dans le parc régional.
Pour les amoureux d'évasion tranquille, Las Terrenas représente encore la terre promise. Mais plus pour longtemps car marina luxueuse, golf et aéroport international devraient bientôt en faire le Deauville de la République dominicaine.
« La péninsule de Samaná est le « sanctuaire des baleines bosse » que l'on peut observer de préférence entre la mi-janvier et la mi-mars lorsqu'elles s'y réfugient pour se reproduire. En bateau on peut ainsi assister à la parade nuptiale des mâles, un spectacle grandiose garanti. »
Transports et déplacements à Las Terrenas
La région de Las Terrenas autrefois reculée et difficile d'accès pour les visiteurs de passage est désormais raccordée par une voie rapide à la Capitale. On y parvient également grâce au nouvel aéroport international El Catey à 45 minutes. Sur place on circule en "conchos", les motos taxis à moins que l'on ne choisisse de louer une voiture à Las Terrenas.
Visites à Las Terrenas
Découverte du parc régional de Los Haitises, excursion à la cascade de Limon, constituée de deux chutes d'eau où on peut se baigner ; les plages de Punta Popi, Playa Bonita ou Playa Cosón, des excursions d'une journée en quad ou à cheval organisées avec pique nique. La découverte des trois autres villes de la péninsule de Samaná Las Galeras, Sánchez et Samaná.
Sorties à Las Terrenas
Vivre à Las Terrenas, c'est vivre dans la rue. Et notamment dans l'artère principale de ce gros bourg où des cahutes proposent des bières glacées. Mais cette ville cosmopolite compte aussi la plus grande variété de restaurants de toute l'île. Ainsi il en va du chalet suisse où l'on peut déguster une fondue les pieds dans l'eau de la plage de Punta Popy à la Casa Coco, la plus ancienne pizzeria de Las Terrenas.
Palmiers - LAS TERRENAS
Palmiers
Ameriques-Caraibes
Republique Dominicaine

Infos sur Las Terrenas

Population :
13 869
Langue : Espagnol
Monnaie : Peso dominicain
Baleines à bosse dans la baie de Samana - Las Terrenas
Baleines à bosse dans la baie de Samana
Hibiscus - Las Terrenas
Hibiscus
Habitations typiques - Las Terrenas
Habitations typiques