Visiter Samana, le guide
Ses plages, la mer et ses palmeraies ont fait sa réputation dans le globe entier. Samana est devenue pour des milliers de touristes par an synonyme d'exotisme et d'évasion.
De notre expert Samana
Rédactrice Alibabuy.com
Située à environ 245 kilomètres de la capitale Saint-Domingue, sur la presqu'île de Samana, cette station également appelée Santa Barbara de Samaná est une ville importante. Elle compte plus de 50 000 habitants et représente un centre d'activités économique important. Le tourisme est au coeur de son dynamisme, de nombreux hôtels et complexes touristiques s'y étant implantés depuis une vingtaine d'années, permettant ainsi un séjour à Samana.
Elle est surtout connue comme point de départ pour l'observation des baleines à bosse mais aussi pour ses plages de rêve. Entièrement détruite en 1946 par le feu, ses habitations de bois ont été reconstruites en dur formant aujourd'hui un ensemble homogène rangé derrière la Maecon, cette promenade au bord du port où se trouvent la plupart des grands hôtels.
Du port, on peut observer le manège des bateaux en partance pour l'ile Cayo Levantado ou encore pour Sabana de la Mar. Samana est plus qu'une ville cependant, c'est une presqu'ile qui abrite les plus belles plages qui soient en République dominicaine, rappelant les plages du Pacifique Sud avec sa végétation tropicale et, ses cocotiers penchés tendrement vers un sable d'un blanc immaculé.
Samana tient ses promesses de farniente et d'évasion tout en offrant le confort et les standards occidentaux. On peut autant s'y prélasser dans un transat face à la mer que s'adonner aux joies de la plongée dans des eaux miraculeusement bleues ou encore s'initier à de nouvelles pratiques comme le kite-surf.
« Au départ de la ville de Samana sont organisées des excursions en haute-mer au départ pour partir à la rencontre des baleines qui de janvier à mars reviennent chaque année mettre bas dans la région. On dénombre environ 10 000 baleines qui font le voyage de l' Atlantique Nord jusqu'à là. »
Transports et déplacements à Samana
La région de Samana est aujourd'hui désenclavée grâce à une voie rapide la reliant à la Capitale (compter quatre heures de route) et grâce au nouvel aéroport international El Catey à 45 minutes accessible en vols directs à partir de l'Europe. Sur place ; on circule en "conchos", les motos taxis à moins que l'on ne choisisse de louer une voiture à Samana pour pouvoir découvrir les autres bijoux de cette côte Nord de la République dominicaine.
Visites à Samana
Ses plages, mais aussi les iles proches comme Hispanolia, Cayo Levantado ou les autres stations Sabana de la Mar et las Terrenas. La baie de Samana et une promenade à la pointe Est là où la baie et l'Océan se rejoignent. Une randonnée dans la cordillère de Samana, et ses quelque 500 mètres d'altitude qui permettent une belle vue dégagée sur la baie.
Sorties à Samana
Un repas à la Mata Rosada est un must à Samana, ville qui détient de nombreuses bonnes tables comme l'Hacienda, Bambu ou Xamana. Le soir venu on goûtera au Bagi Landia à une soirée dominicaine typique au son du mérengué, de la bachata ou du reggaeton. Tous les jeudis, derrière le snack du Malecon est organisé le show de l'hôtel Cayacoa. A moins qu'on ne finisse au El Cielito, le petit ciel qui vous emmène au septième sur les hauteurs de la ville.
Cayo levantado - SAMANA
Cayo levantado
Ameriques-Caraibes
Republique Dominicaine

Infos sur Samana

Population :
Langue : Espagnol
Monnaie : Peso dominicain