Visiter Singapour, le guide
Ville-état, l'ancienne Singapura, cité du lion en malais, est aujourd'hui un tigre économique dont les rugissements de satisfaction découlent d'une prospérité économique sans précédent. Cependant, derrière les façades vitrées de ses gratte-ciel et de ses centres commerciaux, cette porte de l'Asie demeure un bon résumé du continent dans son attachement aux traditions malaise, chinoise et indienne.
De notre expert Singapour
Rédactrice Alibabuy.com
Enchâssée dans la pointe sud de la péninsule malaise comme un diamant, Singapour fait à peu près sept fois la taille de Paris intra-muros, soit 693 km2. Conquis sur les eaux, son territoire ne cesse de s'agrandir et pourrait gagner encore 100 km2 de polders d'ici 2030. L'île principale, composée au centre de roches volcaniques, mais assez plate (le point culminant se sigtue à 160 m…), mesure 40 km d'est en ouest et 18 km du nord au sud. Une soixantaine d'îles plus petites l'entourent, dont Jurong, Pulau Tekong ou Sentosa. Elles appartiennent aussi à cette ville-état, ancienne colonie britannique qui prit son indépendance de la fédération de Malaisie en 1965. A cette époque, Singapour était déjà une cité à forte dominante chinoise, dans une moindre mesure indienne, du fait de la politique d'immigration des autorités britanniques pour développer les plantations d'hévéas en Malaisie.

Aujourd'hui, sur les 5 millions d'habitants, 77% sont Chinois, 13% Malais et 8% Indiens. Le pays possède quatre langues officielles, le chinois, le malais, le tamoul et l'anglais. Les temples bouddhistes, très nombreux, témoignent de l'importance de cette religion (plus de 42% de fidèles) devant l'Islam, le Taoïsme ou l'Hindouisme. Cette diversité va de pair avec une offre commerciale et de loisir propre à satisfaire les petits comme les grands. L'île de Sentosa, autrefois repère de pirates, abrite un zoo magnifique et une réplique locale de Disneyland. Sur la côte est, le parc de loisirs de East Coast Park permet de concilier les plaisirs de la plage avec la pratique de nombreux sports ou la contemplation des spécimens du Singapore Crocodilarium.

Si le golf ou le shopping ne sont pas votre fort, sachez que la nature n'est pas totalement oubliée. Ainsi, l'île de Jurong abrite un parc de 20 hectares qui accueille 350 espèces d'oiseaux. Et la réserve de Bukit Timah, à une douzaine de kilomètres du centre ville, permet d'arpenter 70 hectares de forêt tropicale presque vierge. Mais c'est sans doute le dépaysement culturel qui vous surprendra le plus à Singapour. Sachez, par exemple, que si l'un des vos interlocuteurs Malais effleure son poignet droit avec sa main gauche, c'est qu'il vous témoigne une marque de grand respect.

Et si vous parlez l'anglais avec l'accent d'Oxford, ne vous étonnez pas si on vous répond en singlish : ce dialecte, le plus parlé de l'île, est un mélange d'un anglais appauvri, de chinois, de malais et de tamoul.

En revanche, le climat singapourien, tropical, chaud et humide, ne vous réservera pas de grande surprise. En novembre, décembre et janvier, il pleut pratiquement deux jours sur trois. Le reste de l'année, les pluies sporadiques n'influencent guère la vie quotidienne. Le thermomètre se maintient constamment aux alentours de 30°C durant la journée et de 24°C la nuit. Dans ces conditions, le calendrier des fêtes et des festivités paraît plus important que le climat pour fixer les dates d'une escapade à Singapour. Le nouvel an chinois se célèbre en janvier ou en février ; en novembre, lors de Deepavali, Little India est en fête et brille de mille feux. Tous les deux ans, se déroule le très intéressant Festival des Arts de Singapour.
Art et culture à Singapour
Le moins que l'on puisse dire est que l'obsession de richesse économique a laissé au second plan la vie culturelle. Toutefois, Singapour n'a pas de prétentions de ce côté et considère, peut-être à juste titre, que son surprenant mélange de langues, de cultures et de couleurs vaut bien des musées. L'opéra chinois (wayang) ou sa variante cantonaise ainsi que la Danse du Lion, exécutées lors des fêtes chinoises et accompagnée de tambours et de cymbales, tout comme l'opéra malais (bangsawan), ont retrouvé ces dernières années une certaine faveur. N'oubliez pas non plus d'aller au cinéma, une expérience qui garantit son lot d'émotions, même si c'est plus dans la salle que sur l'écran !
Que visiter à Singapour
Aucun autre bout de terre ne permet de voyager à travers l'espace et le temps comme Singapour. Pour effectuer ce voyage, il faut vous rendre à Serangoon Road, dans le quartier de Little India, à Chinatown puis à Arab Street où les noms des rues, Baghdad Street, Jeddah Street ou Kandahar Street, fleurent si bon l'orient. Si l'histoire de la ville vous intéresse, vos pas vous mèneront immanquablement vers le quartier colonial, aux maisons de style palladien, riche en colonnes doriques et corinthiennes saupoudré d'un zest de gothique. Enfin, les 32 hectares du Botanic Garden ne sont à manquer sous aucun prétexte. Vous pourrez y admirer plusieurs hectares de forêt tropicale et, dans la Orchid Enclosure, plus de 250 espèces d'orchidées.
Spécialités gastronomiques à Singapour
Gourmands, ne pas s'abstenir. En effet, Singapour permet de goûter pratiquement toutes les spécialités culinaires de la planète. Prendre un petit-déjeuner anglais, un déjeuner indien ou chinois suivi d'un dîner malais ou vietnamien fait partie, là-bas, de la routine. D'autant plus que ces plats, vendus dans des foodcourts (dénommés localement hawkers centres), sont très abordables. Le chicken rice chinois, du riz au poulet avec une sauce au piment, au gingembre et au soja, est le plus répandu. Le poulet se consomme aussi à la Malaisienne avec une sauce à base de lait de coco et d'épices (rendang). Le crabe (chili crab ou black pepper crab) est un autre met très apprécié, tout comme les omniprésentes hokkien fried meel, les nouilles frites locales.
Asie-Pacifique

Infos sur Singapour

Population :
5 469 700
Langue : Chinois, .
Monnaie : Dollar de.
Capitale : Singapour Voir le guide »
Feu d'artifice - Singapour
Feu d'artifice
Dragons - Singapour
Dragons
« Surveillez votre conduite, car la police, en civil, est omniprésente et ne badine pas avec les règles de savoir-vivre. Jeter un mégot dans la rue peut vous en coûter plusieurs centaines d'euros et mastiquer du chewing-gum dans un lieu public plusieurs milliers ! Seul avantage, pour le visiteur, de ce contrôle maniaque : Singapour est l'une des villes les plus sûres au monde. »
Crocodilarium - Singapour
Crocodilarium
Le Merlion - Singapour
Le Merlion

Destinations de vacances à Singapour