Visiter le Venezuela, le guide
La chute d'eau la plus haute du monde, une côte de près de 3000 km de long baignée par la mer des Caraïbes, plus de 1300 espèces d'oiseaux, une végétation luxuriante à souhait, une population jeune et dynamique, votre séjour au Venezuela risque d'être chargé. Ainsi, prenez soin de préparer votre voyage pour en profiter un maximum. Mettez à jour vos vaccinations (notamment hépatite A, typhoïde et fièvre jaune) et selon les régions visitées, prévoyez un traitement antipaludique.
De notre expert Venezuela
Rédactrice Alibabuy.com
Au nord de l'Amérique du sud, bordé au nord par la mer des caraïbes et à l'est par l'Océan Atlantique, au Sud Est par la république de Guyana (à ne pas confondre avec la Guyane…), au Sud par le Brésil et à l'Ouest par la Colombie, le Venezuela est un territoire immense de 910 000 km² dont plus de la moitié est couvert de forêt. A cheval sur le tropique du cancer, la république bolivarienne du Venezuela compte aussi 72 îles. Ses 25 millions d'habitants se concentrent surtout sur la côte et de nombreux endroits restent inhabités. Sa capitale, Caracas, compte environ cinq millions de citadins à elle seule. Les Andes, la chaîne de montagne la plus grande du monde, y culminent à 5007 mètres de haut avec le «pico Bolívar».

Plages, montagnes, plateaux, îles, littoral, autant de particularités géologiques qui font de l'endroit une destination de rêve. Des plateaux («llanos») aux Andes en passant par le delta de l'Orénoque ou la forêt Amazonienne, un large choix d'activités vous sera proposé. Virée en bateau entre les îles, farniente sur les plages ensoleillées un verre de rhum à la main, trekking façon «koh Lanta», balade en 4X4 dans le désert, tour de pirogue, votre voyage au Venezuela comblera vos désirs d'aventure ! Côté mer, côté terre, ou les deux, à vous de donner le ton !

Le pays bénéficie d'un climat tropical. Deux saisons se succèdent donc, l'hiver (ou la saison des pluies), et l'été (ou saison sèche) de décembre à avril. Amateurs de faune, renseignez-vous sur les périodes de migrations, nidations etc. Attention, pour les alpinistes, pensez à votre petite laine tout de même car les hautes terres ainsi que les régions montagneuses sont plus fraiches. Bien que festives, les périodes de carnaval, de Pâques et de Noël sont à éviter si vous voulez échapper à la foule de touristes. Choisissez donc la date de votre départ en fonction des activités que vous comptez faire.

En république bolivarienne du Venezuela, tout est possible. La grande variété de paysages, l'histoire, l'artisanat, tout y est passionnant. Pour les hispanophiles, sachez que la corrida se pratique toujours. Pour les amateurs d'autres sports, attention, le foot n'est pas le plus répandu. C'est le «beisbol» qui a la faveur des habitants ! Pour votre hébergement, plusieurs choix sont possibles outre l'hôtel et les campings. Il existe en effet les Posadas, l'équivalent de chambres d'hôtes, et les campamentos, des auberges de campagnes. Du plus basique hamac au luxueux hotel au Venezuela, lequel choisirez-vous ?

La faune et la flore du pays sont d'une richesse et d'une variété inouïes. Le palmier, les mangrove, le palissandre, l'acajou, le cactus et les prairies marécageuses s'y côtoient et abritent une faune incroyable. En effet on y trouve le jaguar, le singe, l'ibis, le crocodile ou encore les grands serpents tels que l'anaconda ou le boa constrictor. La nature s'exprime pleinement et reprend ses droits. La chute d'eau «Salto angel», qui est apparemment plus saisissante pendant la saison humide, en est la preuve.

Voir les maisons coloniales de Coro, arpenter la vieille ville de Caracas, s'initier à la plongée sous-marine, discuter avec les autochtones (ils ne sont que 2%), partir avec la «mochila» (sac à dos) à la découverte de la forêt amazonienne, quoi que vous fassiez, vous garderez un souvenir impérissable de votre escapade au Venezuela.
Art et culture au Venezuela
Bonnet andin, maracas et hamac représentent une part importante de l'artisanat. La musique et la danse conservent des traditions amérindiennes dont les tambours («cameo») et les trompettes («batutos») rythment parfois les célébrations. La culture africaine est aussi représentée et rappelle que presque 10% de la population descend des esclaves. Le Joropo désigne avant tout la musique mais aussi la danse qui l'accompagne, ce style représentatif de la culture du pays se joue à l'aide d'instruments à cordes. Bien sûr le Merengue et la salsa sont bien présents et se sont largement exportés.
Que visiter au Venezuela
La cité universitaire de Caracas, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, ravira les amateurs d'architecture contemporaine. Ce vaste ensemble a été imaginé par l'architecte Carlos Raúl Villanueva, un vénézuélien, au milieu du 20ème siècle. Avec ses 600 monuments, la ville et le port de Coro sont eux aussi inscrits. Dans cette ville fondée au premier quart du 16ème siècle, l' architecture coloniale ne manquera pas d'étonner par son mélange d'influence mudéjare espagnole et néerlandaise. Enfin, toujours inscrit par l'Unesco, c'est au parc national de Canaima, au sud est du pays que vous trouverez les fameuses chutes de Salto angel hautes de 1000 mètres.
Spécialités gastronomiques au Venezuela
Beaucoup de menus proposent en accompagnement des soupes, ou «chupe», dont la «chipi-chipi» à base de palourde ou la «salcocho» à base de poissons. Les «arepas» sont des galettes de maïs garnies de bœuf, de salade, de fromage etc. Le «pabellón criollo» est lui confectionné à partir de viande hachée, de haricots noirs, de riz et de bananes plantains frites. A noël on vous servira les «hallacas», ficelées dans des feuilles de banane, ces spécialités à base de farine de maïs et d'olives sont faites de viandes à la vapeur (poulet ou porc).
Ameriques-Caraibes

Infos sur le Venezuela

Population :
24 287 670
Langue : Espagnol
Monnaie : Bolivar
Capitale : Caracas Voir le guide »
Perroquet - Venezuela
Perroquet
Plage du Venezuela - Venezuela
Plage du Venezuela
« Si vous souhaitez voyager d'un pays à l'autre d'Amérique du Sud, cela ne s'improvise pas car il faut un visa et on ne peut l' obtenir sur place ! Et de par son fort taux de criminalité et les troubles politiques qui y règnent, renseignez-vous auprès de l'ambassade afin d'éviter les zones à risques. »
Rue de Caracas - Venezuela
Rue de Caracas
Chutes de Salto angel - Venezuela
Chutes de Salto angel

Destinations de vacances au Venezuela