Visiter Isla Margarita, le guide
Une perle qui orne le drapeau du Venezuela. Une perle dont s'enorgueillit l'état sud-américain, sachant que le monde entier –ou tout au moins les Antilles- lui envie Isla Margarita. On y vient pour ses plages bordées de soleil et de cocotiers. On en repart le cœur chargé d'émotions et la tête remplie d'histoires de conquistadores, d'esclaves et de pirates. Un séjour à Isla Margarita est une évasion dans le temps et l'espace garantie.
De notre expert Isla Margarita
Rédactrice Alibabuy.com
Isla Margarita est de ces destinations qui ne peuvent décevoir le voyageur. Quoiqu'il en attende, le dépaysement et l'évasion seront au rendez-vous. Isla Margarita est une drôle d'île, deux îles plus exactement reliées par une mince lagune, la Restinga.
Appartenant aux Petites Antilles et située à une vingtaine de kilomètres du continent, elle forme avec les îles Coche et Cubagua, l'Etat de Nueva Esparta ; l'unique état insulaire du Venezuela. Cette île est le site le plus touristique du pays. Elle a toujours exercé un fort pouvoir d'attraction. Enviée autrefois pour ses bancs d'huîtres perlières, elle attira les conquistadores et avec eux, de nombreux pirates. D'où les fortifications dont deux forteresses sont encore visibles de nos jours qui tentèrent de la protéger contre les fameux pirates des Caraïbes. La colonisation expagnole qui réduisit les autochtones en esclavage introduisit les comptoirs commerciaux et avec eux, le style architectural si reconnaissable dans sa capitale La Asunción.
Indépendante avant même Caracas, Isla Margarita fut l'une des premières provinces venezuéliennes et détient aujourd'hui encore un statut privilégié dans le cœur de la nation. Elle le doit tant à son passé, qu'à sa situation géographique- il y pleut moins que sur le continent et elle reste épargnée des ouragans- et fiscale. Isla Margarita en tant que zone franche fait profiter tant les vénézueliens que les touristes de ses produits détaxés.
« Encore plus d'évasion dans l'évasion ? C'est possible à Isla Margarita où l'on peut gagner en son Sud, deux îles plus petites qui lui sont rattachées, Coche et Cubagua ainsi qu'un petit archipel Los Frailes, qui vous donneront des impressions de bout du monde. »
Transports et déplacements à Isla Margarita
En avion, par l'aéroport international del Caribe Santiago Marino, en ferry, de Puerto La Cruz à Punta de Piedras ou encore de Cumana, tous les chemins mènent à Isla Margarita. Sur place, un réseau routier et des services de bus permettent de se rendre d'un point à un autre. Mais pour explorer cette île en toute autonomie, il est préférable de louer une voiture à Isla Margarita.
Visites à Isla Margarita
Ses multiples plages de sable fin, bordées de cocotiers et de villages traditionnels. Le Castillo de San Carlos de Borromeo, à Pampatar, et le Castillo de Santa Roso à La Asunción qui est également la capitale de l'île. Porlamar, la plus grande ville de l'île et reliée depuis peu à Juan-Griego par une autoroute. A l'Ouest, la péninsule de Macanao a vocation à devenir réserve naturelle où l'on peut faire des promenades en bâteau parmi les palétuviers.
Sorties à Isla Margarita
Lieu de villégiature des caraqueños (habitants de Caracas), Isla Margarita dispose de tous les équipements de loisirs et de divertissements que peut comporter une station balnéaire. Il n'est d'ailleurs pas rare que les DJ soient directement importés de Caracas. Ses nombreuses boites comme le Opah, le Kamy beach ou encore le Solarium Desk ont l'avantage d'être des lieux fréquentés par des autochtones.
Plage - ISLA MARGARITA
Plage
Ameriques-Caraibes

Infos sur Isla Margarita

Population :
420 000
Langue : Espagnol
Monnaie : Bolivar venezuelien
Coucher de soleil - Isla Margarita
Coucher de soleil
Villa sur la plage - Isla Margarita
Villa sur la plage
Cactus - Isla Margarita
Cactus