de
PAR - France
à
BSG - Guinee Equatoriale
Date départ :
juin 2017
Date retour :
juin 2017
Voyageurs :
Rechercher

Vol Bata, comparez le prix des vols

Accès direct : Meilleures offres   |   Quand partir à Bata ?   |   Les aéroports
Ville côtière située au cœur du Rio Muni, en Guinee equatoriale, Bata est capable de vous faire redécouvrir des trésors simples. Longtemps propriété des espagnols, cette terre aux plages interminables offre un mélange de modernisme et de tradition artisanale. Sa végétation et sa faune marine en font une destination où l'énergie urbaine est sans cesse apaisée par les éléments naturels.

A propos du départ

La période idéale se situe en juin et septembre, tout simplement parce que cette période est relativement épargnée par les pluies qui sont assez importantes le reste de l'année. Question température, c'est aussi le moment où l'atmosphère est quasiment parfaite, avec une moyenne de 25°. La perspective de promenades magiques le long de la mer ne doit pas vous faire oublier que certains vaccins seront obligatoires, comme la fièvre jaune, le tétanos ou la diphtérie. Après avoir acheté votre billet d'avion, pensez à consulter un médecin un mois avant votre départ. On ne va pas non plus vous cacher qu'il y a des moustiques et qu'il conviendra de vous protéger le soir avec des vêtements plutôt longs sur les jambes et les bras. Comme dans beaucoup de pays, il sera préférable de boire de l'eau en bouteille capsulée.
Mois de départ :
Les prix indiqués sur les graphiques représentent les prix minimums relevés sur un mois, pour un vol Bata, et calculés à partir des recherches effectuées sur Alibabuy.com

Autres destinations à proximité de Bata

Bata
384 km
387 km
475 km
605 km
1400 km
1469 km
1484 km

Organiser son arrivée

L'unique aéroport international Santa Isabel de Malabo est planté à moins de dix kilomètres du centre ville. Pas de souci pour les taxis, vous en trouverez un facilement à la descente de votre vol. Vous pourrez prendre aussi ce qu'on appelle les taxis de brousse, rien de mieux pour visiter le cœur d'un pays. Des cars font aussi la navette entre Bata, Acalayong et Ebebiyin. Détail important : il n'y a pas encore de service de location de voiture. Pour communiquer, sachez que la langue officielle est l'espagnol. Mais si vous parlez français, on vous comprendra. Malgré tout, chaque ethnie a son dialecte propre, les plus courants étant le fang, le créole fernandino ou encore le bubi. Il savoir aussi que les ressortissants français doivent faire une demande de visa accompagnée d'un passeport valide. La monnaie est le franc CFA. Attention, à Bata, une seule banque à notre connaissance pratique les opérations de change. Et sachez aussi que les établissements bancaires ouvrent seulement de 8h à 12h.
  • 1
    Bata
    6km du centre ville de Bata
    BSG

Quel vol pour Bata ?

Les compagnies Ethiopian airlines et Air Louxor seront à votre service pour ce vol, mais il sera quasiment impossible de trouver un vol direct. Vous ferez escale à Addis Abeba et à Malabo. En tout, il faudra bien compter un minimum de 15 heures de voyage. Un conseil : essayez de réserver au moins deux mois à l'avance pour obtenir le meilleur prix. Quoiqu'il en soit, pour un billet d'avion en direction de Bata, veuillez compter au minimum 1500 euros. Sur place, pour les déplacements intérieurs, il y a environ un vol par jour reliant Malabo à Bata, à des prix sympas.

La vie sur place

A Bata, on trouve des architectures andalouses, chinoises, des toits de chaume, et des kilomètres d'horizon. Au centre, une immense artère traverse la ville. Tout au long de cette promenade qui se termine sur le front de mer, c'est le rendez-vous des amoureux de la nuit, des fêtards jeunes et vieux. Ce qui est troublant, c'est de trouver au petit matin un marché, derrière la place de la Liberté, où se négocient les choses du quotidien, vêtements et nourriture, à des prix parfois défiant toute concurrence. Mais si voulez goûter au charme divin de Bata, optez pour ces longues plages de sable fin, intra muros, où les moustiques sont interdits de séjour, jusque sur la terrasse de l'hôtel Panafricana…