Le Brunei est le dernier vestige d'un empire qui réunissait autrefois le sud-ouest des Philippines et Bornéo. Escale de choix lors d'un voyage en Australie ou à Singapour, le territoire du monarque le plus fortuné du globe attire logiquement les fantasmes des aventuriers. Pour le découvrir, la première étape est, bien entendu de réserver son billet d'avion et de choisir la période idéale.

Quand visiter le sultanat de Brunei

Enclavé dans l'Indonésie, le pays jouit d'un climat tropical, chaud et humide d'un bout à l'autre de l'année. De juillet à octobre, c'est la saison des pluies. Ce n'est pas la période la plus appropriée pour se rendre à Brunei. L'idéal est d'attendre la saison sèche qui s'étend de Février à Mars.
L'autre meilleur moment pour réserver un billet avion, c'est à la fin du ramadan, notamment entre les mois de novembre et de décembre. Non seulement le climat est favorable, mais c'est aussi la seule période au cours de laquelle le sultan ouvre les portes de son superbe palais à ses sujets, ainsi qu'aux étrangers.
3564€
3564€
3564€
3564€
3564€
Mois de départ :
Aou 2017
Les prix indiqués sur les graphiques représentent les prix minimums relevés sur un mois, pour un vol Brunei, et calculés à partir des recherches effectuées sur Alibabuy.com

Astuces et conseils pratiques pour le voyage

Les vols directs depuis Paris vers Brunei sont assez rares, voire quasi inexistants. Il est toutefois possible de s'y rendre directement depuis la ville de Londres. Dans le cas où cette option n'est pas envisageable, plusieurs solutions s'offrent au voyageur. En effet, il est possible de réserver un vol pour Singapour, Bali ou encore Hong-Kong, puis de rejoindre aisément le sultanat au départ de l'une de ces destinations. Un passeport valide et un visa (exigé pour ceux qui comptent passer plus de deux semaines dans le pays), sont exigés aux ressortissants français avant leur entrée sur le territoire.
Avec 50 € au moins, on peut trouver une chambre d'hôtel de standing moyen. Pour la nourriture, il faut prévoir en moyenne 10 € par repas. A la descente du vol, il faut penser à changer ses euros contre des dollars de Brunéi (BND).

A la découverte des trésors du sultanat

Le Brunei possède un patrimoine culturel et architectural très riche, ce qui frappe très tôt à l'œil à Bandar Seri Begawan, la capitale. Puisque le seul aéroport du pays se trouve dans cette ville, c'est le premier endroit qu'on découvre lorsqu'on atterrit. Cependant, les quartiers pittoresques ainsi que les mosquées magnifiquement ornés ne sont que quelques-unes des attractions qu'offre la capitale. Pour apprécier d'avantage le séjour dans la ville, il ne faut pas manquer la cité lacustre avec ses maisons sur pilotis. On est loin de Venise, mais l'endroit possède un vrai charme. Le palais du sultan et le Hassanal Balkiah Aquarium méritent aussi le détour.

Comment réserver son billet d'avion pour Brunei ?

Compagnies régulières desservant le Brunei
Compagnies low-cost desservant le Brunei
Pour 650 € environ, on peut s'offrir son billet d'avion pour un séjour unique dans le pays. Singapore Airlines, China Eastern et Thai Airways sont quelques-unes des compagnies assurant la liaison entre la France et l'aéroport de Bandar Seri Begawan. Procéder à une comparaison des tarifs permet d'identifier la compagnie qui propose la meilleure offre. Pour visiter le pays toute l'année, il faut se diriger vers la compagnie nationale Royal Brunei Airlines qui assure plus de liaisons régulières à l'international que n'importe quelle autre compagnie aérienne.

Autres sites à découvrir

La capitale n'est pas le seul endroit intéressant à visiter lors d'un séjour dans le sultanat. Un peu plus à l'est, précisément du côté du district de Tempurong, on peut rejoindre le parc national de Belalong qui abrite une faune et une flore exceptionnelles. Une incursion sur l'une des plages à proximité de Bandar Seri Begawan peut aussi être l'occasion de découvrir la richesse sous-marine de Brunei. Avec un bon guide, on peut aussi se lancer dans l'exploration de la jungle locale qui est l'une des plus intactes de Bornéo.