Le durian : ce fruit exotique qui empeste la mort !

Le durian ce fruit exotique qui sent très mauvais (© davidgn / 123RF)
Par           Publié le 22/10/2017 à 16h40
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Quand on évoque les fruits en général, on pense sucré, fraîcheur, douceur, parfois acidité.. mais rarement puanteur. Et le roi dans la catégorie des aliments les plus nauséabonds c'est le Durian, un fruit originaire d'Asie du Sud-Est dont raffolent pourtant les Asiatiques...
Une odeur de poisson pourri et un aspect crémeux
Le durian est un fruit qui pue. Non pas qui a une odeur légèrement dérangeante, non il pue vraiment la mort ! Les nez experts diront même que ce fruit sent à la fois la vieille chaussette, l'oignon, le fromage et l'essence de térébenthine... Bref, on est très loin du doux parfum des fraises ou de la banane.
Néanmoins, il faut savoir que le durian est comestible. Il est même considéré dans son territoire d'origine comme un met exceptionnel. En Asie, c'est le roi des fruits. Il n'y a qu'à voir lors d'un voyage en Thaïlande, le nombre de pyramides de durians proposés sur les étals des marchés de Bangkok.
On le déguste énormément en Chine, en Indonésie et à Singapour, où il faut s'armer de courage pour affronter l'odeur du fruit coupé en deux, et aussi du goût très spécial de cette sorte de crème salée dont l'odeur est si tenace qu'il est impossible de ne pas se brosser 100 fois les dents après l'avoir goûté.



Mais à quoi ressemble ce fruit inconnu de nos marchés ?
Imaginez un énorme litchi de couleur verdâtre, avec une coque épineuse, une chair jaune pâle qui vire au rouge, une taille qui peut atteindre 30 cm de long et peser jusqu'à 3 kg. Le durian à première vue peut être appétissant, jusqu'à ce qu'on s'y approche de trop près et que l'odeur répugnante d'oignons pourris viennent nous attaquer les naseaux.
Son odeur est si forte que des pays comme l'Indonésie ou la Malaisie, l'interdisent dans les transports en commun. Même les hôtels à Bali ont pour ordre d'empêcher tout audacieux qui viendrait prendre une chambre en compagnie de ce fruit détestable.



Comment un fruit à l'odeur aussi pestilentielle peut-il exister ?
Des chercheurs se sont planchés sur les mystères du fruit le plus nauséabond du monde pour comprendre et trouver les gènes responsables de cette puanteur. L’espèce qui nous intéresse est le Durio zibethinus, dont les gênes MGL (methionine gamma lyases) produisent un composé chimique sulfuré (d'où l'odeur de souffre et de poisson pourri).
Ces gênes permettent au fruit mature d'attirer les animaux (chauves-souris, éléphants, rongeurs...) pour que ceux-ci une fois qu'ils les aient mangés, répandent leurs graines dans les excréments. La nature est finalement bien faite !



Rédactrice Alibabuy.com
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Actualité rédigée par Emmanuelle Scoazec

A la Une