L'histoire effroyable de Poveglia, l'île maudite de Venise

Des ossements et crânes de mort (© adwo123 / 123RF)
Venise, si vous ne le saviez pas encore, c'est une île. Une île traversée par des canaux et située dans une lagune composée d'une trentaine d'autres petites îles comme les célèbres Burano et Murano, le Lido et... Poveglia. Cette dernière possède un lourd passé, des rumeurs qui lui confère la réputation d'être hantée. Après avoir entendu son histoire, oseriez-vous y mettre les pieds ?
Un site inaccessible au public... et pour cause

Chaque année, ils sont des milliers à s'envoler pour Venise, afin de découvrir la place San Marco, le Palais des Doges, le Pont des Soupirs... mais nul ne vient sur l'île de Poveglia. Pourquoi ? Premièrement car cette île située entre la ville de Venise et l'île du Lido, est interdite d'accès. Dans la lagune de Venise, ce petit bout de terre qui ne mesure que 900 m², a été entièrement laissé à l'abandon et sa réputation dépasse les frontières. Cette île vénitienne serait hantée !
Après avoir été témoins de phénomènes étranges et effrayants, les derniers habitants ont déserté les lieux. Même les pêcheurs de la lagune persistent à contourner largement les rives de Poveglia, de peur de croiser quelques revenants...



Un passé tragique

Depuis l'époque romaine jusqu'à la Renaissance, il faut dire que plus de 160.000 personnes seraient mortes sur cette petite île italienne. Au XVIe siècle, lors de la grande peste noire en Europe, Poveglia accueillait les victimes de cette maladie très contagieuse, isolant du reste du monde les malades du virus. Les personnes susceptibles du moindre symptôme y étaient exilées, puis jetées encore vivantes dans des fosses où gisaient des cadavres, mourant ainsi atrocement dans une lente agonie.

Puis des siècles plus tard, en 1922, on y construisit un hôpital psychiatrique. Un immense bâtiment à l’architecture encore visible, mais qui cache des phénomènes étranges et inexpliqués. La légende raconte que certains patients auraient commencé à avoir des hallucinations et à entendre les voix des victimes de la peste. Les médecins psychiatres auraient alors pratiquer des lobotomies sur ces patients sujets à d'importants troubles mentaux pour tenter de découvrir quel mal les rongeait. Puis, pris lui-même par ces étranges apparitions, l'un d'entre eux se serait suicidé en se jetant dans le vide. Depuis 1968, l'hôpital a fermé ses portes et l'île vidée de ses occupants.






Un nouveau propriétaire pour Poveglia

Mythes ou réalité ? Dans tous les cas, depuis que l'île a été laissée à l'abandon, l'Etat Italien tente de la vendre par tous les moyens et il se pourrait que le gouvernement ait trouvé acquéreur. C'est un hommes d'affaires italien - Luigi Brugnaro - qui a remporté les enchères pour 513 000 euros. Car pour lui, toutes ces histoires autour de Poveglia ne sont que des légendes. Alors quel avenir pour cette petite île vénitienne ? Sera-t-elle transformée en un complexe hôtelier de luxe ? Ou peut-être en parc d'attraction de l'horreur...?




Actualité publiée le 28/10/2017 à 10h13
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT A LA NEWSLETTER ALIBABUY
Devenez accro aux voyages avec nos bons plans et faites des jaloux en voyageant VRAIMENT moins cher !
Valider

Vous aimerez aussi

A la Une

Envie de voyager à Venise ?