Madagascar : une épidémie de peste refait surface

Les baobabs de Madagascar (© emk / fotolia)
Par           Publié le 11/10/2017 à 15h53
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Actuellement l'île de Madagascar doit faire face au retour d'une des maladies les plus graves du monde : la peste. Depuis le mois d'août, une quarantaine de morts a été déclarée, ainsi que 80 nouveaux cas depuis ces 5 derniers jours.
Madagascar touchée. La Réunion et Maurice épargnées.
Le constat est lourd. Sur Madagascar, cette île africaine située dans l'océan Indien, le ministère de la Santé fait état de 343 personnes infectées par la peste dont 42 décès depuis le mois d'août 2017.
Sur le site du Quai d'Orsay dédié aux Conseils aux voyageurs, les autorités mettent en garde les personnes sur place ou ceux qui projettent un voyage à Madagascar dans les jours qui suivent :

"Une épidémie de peste sous ses formes bubonique et pulmonaire sévit et se développe actuellement à Madagascar. Les autorités nationales, en liaison avec l’OMS, organisent la riposte. Il convient d’observer strictement les mesures de prévention et de rester très vigilant sur les signes cliniques de la maladie, et de consulter sans délai un médecin dès l’apparition de signes évocateurs".

L'origine de la peste : la peste est une zoonose provoquée par une bactérie qui se transmet entre l'animal et l'homme, notamment par la piqûre d'une puce ou par inhalation de gouttelettes respiratoires (quand une personne tousse ou éternue).
Les symptômes de la peste pulmonaire : fièvre, toux et vomissements.
Les recommandations de l'institut Pasteur : le port d'un masque est le moyen le plus efficace pour se protéger de cette maladie infectieuse très contagieuse.
Traitement : antibiotiques.



Les compagnies aériennes prennent des mesures
Chez Air Madagascar, le personnel de bord s'est vu doté de masques et de thermomètres digitaux pour prévenir de températures anormalement élevées, et la compagnie peut refuser l'embarquement de passagers suspectés d'être infectés.
Air Seychelles quant à elle a suspendu ses vols entre l'archipel et Madagascar pour éviter la contagion, tandis qu'Air Austral maintient ses rotations mais interdit son équipage de passer la nuit à Madagascar.
Les compagnies Air France et Corsair restent opérationnelles et font confiance aux mesures de santé prises par les autorités malgaches.
A l’aéroport, les passagers qui atterrissent d'un vol pour Madagascar doivent répondre à un questionnaire sur leur état de santé. Des contrôles systématiques de température sont effectués pour accéder à la zone d’enregistrement que ce soit pour les passagers ou le personnel navigant.



Rédactrice Alibabuy.com
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Actualité rédigée par Emmanuelle Scoazec

A la Une