Alibabuy.com
Actualités
Actualité Vol
Actualités Russie
Actualités Moscou
Vol Moscou

Aeroflot Condamnée Pour Avoir Limiter Le Tour De Taille De Ses Hôtesses

Aeroflot condamnée pour avoir limiter le tour de taille de ses hôtesses
Une hôtesse de l'air et un avion en arrière plan (© dmitrimaruta / 123RF)
La cour de justice russe a tranché et la compagnie Aeroflot ne pourra plus interdire certains vols à ses hôtesses de l'air « jugées trop grosses ». Retour sur une polémique qui soulève indignation dans le milieu aérien.
Une victoire inattendue...

C'est un immense soulagement pour ces deux hôtesses de l'air qui opéraient sur la compagnie Aeroflot. Evgenia Magurina 42 ans, et Irina Ierusalimskaya 45 ans, ont gagné leur procès contre la compagnie russe ce mercredi 6 septembre au tribunal de Moscou. Ces deux dernières avaient en effet porté plainte contre leur employeur qui les avaient privé de primes mensuelles, jugeant que la direction considérait davantage l'apparence physique que leurs compétences professionnelles.

En effet, Aeroflot privilégiait les hôtesses plus minces sur les lignes internationales – comme sur les vols entre Paris et Moscou par exemple – et privant ainsi certains vols d'hôtesses aux formes plus généreuses. Selon le règlement de la compagnie, les uniformes sont limités à la taille 48 (norme russe qui correspond à la taille 42 dans les pays européens). Un point que le tribunal a condamné en interdisant dorénavant Aeroflot à limiter le tour de taille de ses hôtesses de l'air.




… mais un verdict nuancé

Si les deux hôtesses d'Aeroflot ont reçu chacune un « léger » dédommagement (22 000 roubles et 16 000 roubles soit 321 € et 234 €) et que cette décision de justice s'applique désormais à tous et toutes les employé(es) de la compagnie, Aeroflot n'a pas été condamnée pour discrimination, ce que réclamaient les deux plaignantes.

Une condamnation insuffisante pour les quelques 400 hôtesses de l'air jugées trop moches, trop vieilles et trop grosses qui avait dénoncé en février 2017 les pratiques de la compagnie russe de ne plus mettre sur les vols internationaux « les femmes de plus de 40 ans et qui portent du 48 ou plus ».

Espérons que les mentalités évoluent dans ce milieu malheureusement jugé encore aujourd'hui très misogyne. Quand on choisit une compagnie aérienne plutôt qu'une autre, ne compare-t-on pas le prix des billets d'avion plutôt que l'allure du personnel de bord ?
Actualité publiée le 08/09/2017 à 15h14
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT A LA NEWSLETTER ALIBABUY
Devenez accro aux voyages avec nos bons plans et faites des jaloux en voyageant VRAIMENT moins cher !
Valider

Vous aimerez aussi

A la Une

Envie de voyager à Moscou ?