Qu'est-ce que le syndrome aérotoxique, la maladie des avions ?

Une passagère prise d'une quinte de toux dans un avion (© leungchopan / 123RF)
Par           Publié le 20/09/2017 à 15h26
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Vous n'en avez jamais entendu parler, et pourtant ce trouble peu connu existe bien. Il s'agit d'une exposition à long terme à l'air pollué des cabines des avions. Pilotes, hôtesses, stewards, passagers, tous sont concernés...
Selon une étude sérieuse de 2015 publiée par l'Organisation Mondiale de la Santé, plus de 3,5 milliards de passagers et 1,5 million de personnels navigant auraient été exposés au syndrome aérotoxique à cause de l'air circulant dans les cabines d'un avion, contaminé par les toxines des fumées d'huile de moteur.

Afin que l'on puisse respirer normalement quand un avion vole à haute altitude, il faut que l'air qui circule dans la cabine soit chauffé et comprimé. Cet air provient des réacteurs de l’avion, puis passe dans les compresseurs des moteurs avant d'être diffusé en cabine.
Normalement, l'air ne peut être mélangé aux huiles de moteur car il emprunte un circuit fermé. Sauf que s'il existe une fuite à cause d'un défaut d'étanchéité, l'huile chauffée à très haute température émane des fumées toxiques, qui peuvent entrer dans le système de pressurisation des cabines.

© vinhdav / istockphoto.com

Les passagers qui sont amenés à réserver un vol régulièrement, mais surtout aux pilotes et au personnel navigant qui ont de nombreuses heures de vol au compteur, subissent cette exposition à l'air pollué à long terme.
Selon une étude menée sur 4 ans auprès d'une centaine de pilotes de la British Airways, 88% du panel indique avoir été exposé à l'air contaminé. Quant à la moitié d'entre eux, ils témoignent de troubles respiratoires, fatigue, somnolence, vertiges et baisse de la concentration et de la mémoire...

Après plusieurs incidents et des rapports accablants sur la dangerosité de l'air pollué dans les avions, le syndrome aérotoxique commence enfin à être reconnu par les compagnies aériennes, les autorités publiques et les comités médicaux.
Inquiète des effets secondaires sur ses pilotes et passagers, la compagnie low cost easyJet a décidé d'installer dans ses avions d'ici 2018, un nouveau système de filtration d'air dans les cabines.

Rédactrice Alibabuy.com
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+
Actualité rédigée par Emmanuelle Scoazec

A la Une