Alibabuy.com
Actualités
Vol

Les Usagers Ryanair Crient Au Scandale Après Un Incident Raciste à Bord

Les usagers Ryanair crient au scandale après un incident raciste à bord

Ryanair une nouvelle fois au coeur de la polémique pour sa (non)réaction face aux propos racistes d’un passager envers sa voisine de bord…
Agression raciste à bord
Les usagers Ryanair appellent au boycott de la compagnie après un acte raciste qui s’est déroulé vendredi dernier à bord d’un vol vers Londres au départ de Barcelone.

Sur une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux depuis sa publication, on peut voir un homme blanc tenir des propos racistes à l’encontre d’une passagère noire. Celle-ci, assise sur le siège côté allée, ne se serait pas levée assez rapidement pour permettre à l’homme d’accéder au sien, côté hublot.

« J’espère que quelqu’un va s’asseoir entre nous deux car je ne veux pas être assis à côté de votre sale gu**** »

La femme agée de 77 ans voyageait avec sa fille, qui a aussitôt rétorqué que sa mère était handicapée. Ce à quoi le passager énervé a répondu : « Je n'en ai rien à foutre, si je lui dis de partir, elle part ! »


La vieille dame invitée à changer de place
C’est alors qu’un membre du personnel de bord intervient et demande à la dame si elle est d’accord de changer de siège. Ce qu’elle va tout bonnement accepter. Malgré cela le passager toujours furieux continue de s’en prendre violemment à la vieille dame « Bougez-la! Si vous ne trouvez pas une autre place, je vous bouge de là ».

Plusieurs passagers interviennent à leur tour en essayant de calmer l’homme et en priant l’équipage de l’expulser de l’avion, en vain. Pendant ce temps là l’homme poursuit sur sa lancée : « Ne parlez pas dans une putain de langue étrangère stupide vache ».

Le passager énervé pas expulsé
Au final, la femme s’est finalement installée ailleurs et le passager virulent sera resté à sa place tout au long de ce vol Barcelone - Londres… Depuis la diffusion de la vidéo, la conduite tenue par Ryanair face à cet incident raciste fait polémique.

Sur son compte Twitter la compagnie à bas coûts a indiqué avoir relaté les faits à la police.
Actualité publiée le 24/10/2018 à 14h39
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT A LA NEWSLETTER ALIBABUY
Devenez accro aux voyages avec nos bons plans et faites des jaloux en voyageant VRAIMENT moins cher !
Valider

Vous aimerez aussi

A la Une