Visiter Corralejo, le guide
Vue de la Playa Blanca de Lanzarote, l'île voisine, Corralejo apparaît comme une longue étendue de sable fin flottant dans la brume. Une destination comme un mirage posée sur l'océan atlantique, au Nord de l'île de Fuerteventura, l'une des sept îles de "l'Eternel Printemps".
De notre expert Corralejo
Rédactrice Alibabuy.com
A quinze minutes en bâteau de Lobos, la plus petites des Canaries, et à trente minutes de Lanzarote, Corralejo est tournée vers le large. D'où cette effervescence qui émane de cet ancien petit port de pêcheurs. On s'imagine le village endormi de l'avant tourisme, ses petites maisons blanches aux portes bleues noyées dans les chemins de sable.
Ce n'est qu'à la fin des années cinquante que la belle sortit de son sommeil, et que le premier hôtel fût construit sur le vieux Port. Peu à peu, Corralejo se dota de bars, restaurants, d'autres hôtels et des infrastuctures routières complétèrent le paysage touristique de la station. Il est vrai que les dunes comme les plages sont aussi hospitalières que les habitants, souriants, chaleureux et accueillants. C'est pourquoi il n'est pas rare de rencontrer des habitués, voire des inconditionnels qui chaque année consacrent leurs congés à un séjour à Corralejo.
Comme souvent aux Canaries, on trouve à Corralejo deux ports. L'un consacré à la plaisance où certains jettent parfois l'ancre à l'année et l'autre, dédié à la circulation entre les îles et notamment avec Lanzarote. C'est sur la place près du vieux port qu'à lieu chaque année la grande “Fiesta Nuestra Señora del Carmen” au cours de laquelle sont souvent baptisés de nouveaux bâteaux.
La Sainte patronne de la ville est fêtée deux semaines durant lesquelles on danse toute la nuit, les rues sont généreusement décorées, tandis que de multiples concours sportifs dont une régate (Regata de vela latina) sont organisés. La foire s'installe au cœur de la ville avec ses groupes de musique et ses vendeurs de churros.
« Une excursion à Los Lobos, l'ancienne îles aux phoques s'impose. Ce petit paradis situé à moins d'un quart d'heures de bateau de Corralejo n'est habité que par quelques personnes. Sa nature intacte donne l'impression d'être les Robinsons d'un jour à qui accostera pour quelques heures dans cette curieuse île dominée par un volcan. »
Transports et déplacements à Corralejo
Un ferry relie toutes les heures Corralejo à Lanzarote ou encore à Lobos. Sur place, un petit train jaune circule dans la ville du matin à minuit et ce toutes les trente minutes. Il permet de se déplacer en ville alors que la circulation automobile est très difficile. Cependant pour découvrir le reste de l'île, une voiture de location à Corralejo s'impose.
Visites à Corralejo
Les plages et notamment la grande plage et la Playa del Muelle Chico, “Playa la Clavellina”, “Playa Corralejo viejo”, ou encore la “Playita y Playa de Bajo el Medio” ; le centre commercial et récréatif, Atlantico, Les petites ruelles qui mènent au port dont la « Calle del Muelle » et la « Plaza Chica », la galerie “Numero 2 dans la Calle Anzuela, les deux moulins à vent que compte la ville.
Sorties à Corralejo
Corralejo est l'une des seules villes de Fuerteventura animée pendant la soirée en dehors des hôtels. On pourra manger au El Patio, un grill devenu une véritable institution mais aussi dans l'une des nombreuses adresses, qu'elle soit mexicaine, chinoise, italienne ou encore indienne. Car Corralejo est devenue cosmopolite. On pourra boire un verre au Kiwi, à l'Arena ou encore au Barumba avant d'aller danser au “Waikiki”...
Littoral - CORRALEJO
Littoral
Iles Canaries

Infos sur Corralejo

Population :
13 618
Langue : Espagnol
Monnaie : Euro