Visiter Caen, le guide
Comme toutes les villes qui ont souffert en leur cœur des ignominies de l'histoire, Caen s'est relevée plus fière et plus forte que jamais.
De notre expert Caen
Rédactrice Alibabuy.com
Caen est une résistante. Battue mais pas vaincue, elle s'est reconstruite pas à pas aux lendemains de la seconde guerre mondiale dont elle avait été l'un des théâtres les plus sanglants. Elle apparaît aujourd'hui dans cette force tranquille des cités qui savent ce qu'elles doivent au passé.
Témoin de ces périodes douloureuses, l'abbatiale Saint-Etienne de l'abbaye aux Hommes, dans laquelle trouvèrent refuge plusieurs milliers de sinistrés pendant l'incendie de la ville et les bombardements de la bataille de l'été 1944 qui a duré deux mois. Magnifiquement restaurée, elle trône fièrement en protectrice de la ville. Cet ensemble constitué de styles certes différents est néanmoins imprégné d'une harmonie exceptionnelle.
C'est là qu'est enterré selon ses vœux, le duc Guillaume Le Conquérant tandis que son épouse, la reine Mathilde est inhumée dans l'abbaye aux Dames. A noter que de Guillaume Le Conquérant, il ne subsiste aujourd'hui plus qu'un fémur, son sarcophage ayant été profané par les Huguenots au seizième siècle.
Caen de part sa situation géographique était prédisposée à souffrir les tumultes de l'Histoire. Elle a aussi su en tirer parti en s'ouvrant une voie vers la mer, distante de treize kilomètres. C'est ainsi qu'au XIXème siècle, un canal parallèle à l'Orne fut creusé pour relier la ville au littoral jusqu'à Ouistreham.
Des bassins furent ensuite creusés successivement -bassin St Pierre, bassin de Calix, nouveau bassin, bassin d'Hérouville et bassin de Blainville- pour donner à la ville sa configuration actuelle.
« Un séjour à Caen est aussi et avant tout un voyage dans l'Histoire. La réputation du mémorial de Caen, ce lieu consacré à l'histoire de la montée du fascisme en Europe n'est plus à faire. On pourra également suivre le circuit balisé « l'affrontement »appartenant au parcours de l'Espace historique de la bataille de Normandie dont Caen constitue le point de départ. »
Transports et déplacements à Caen
Si on n'arrive pas par la mer par les Brittany Ferries, ou par les airs à l'aéroport Caen-Carpiquet, on parvient à Caen par le Sud par l'autoroute A 13 ou en train. Sur place, en bus ou tram, on rejoint la plage comme le théâtre grâce au réseau urbain Twisto. On peut également circuler à vélo grâce à V'eol et ses quarantes stations. Une voiture de location à Caen permettra cependant de profiter de la campagne environnantes et des sites de la Bataille de Normandie.
Visites à Caen
L'église Saint-Pierre,  la rue Saint-Pierre, très commerçante, l'Eglise Saint-Sauveur, la Place de la République son jardin et ses belles maison Louis XIII ; la rue Ecuyères, la rue aux Fromages, la Place Saint-Martin et la statue de Du Guesclin et la maison des Quattrans, la rue du Vaugueux, ainsi que bien entendu les deux abbayes, l'abbaye aux Dames et l'abbaye aux Hommes. Tout comme le château, véritable citadelle construite par Guillaume le Conquérant.
Sorties à Caen
On n'est pas loin de l'Angleterre, alors pourquoi ne pas plonger dans une ambiance british au Dolly's avec ses brunchs et ses afternoon teas ? A moins que l'on ne reste inconditionnel de la cuisine normande et opte pour L'insolite, pour le Maître Corbeau ou encore en bordure de canal, pour Alcide. Pour un simple verre, on choisira le Café Latin ou La Garsouille. En soirée, le centre dramatique national de Normandie ou le théâtre de Caen ont toujours un spectacle à l'affiche.
Abbaye - CAEN
Abbaye
     Basse Normandie

Infos sur Caen

Population :
109 899
Langue : Français
Monnaie : Euro
Caen vue des remparts - Caen
Caen vue des remparts
Chateau de Caen - Caen
Chateau de Caen
Mairie de Caen - Caen
Mairie de Caen