Visiter Sal, le guide
C'est un archipel au large de Dakar, à 500 kilomètres des côtes, qui cultive farouchement son originalité. Sa meilleure ambassadrice, la chanteuse Cesaria Evora a chanté ces îles dans ses mornas et ses sodades. L'une d'entre elle, Sal, sans doute la plus accessible au voyageur occidental, vous fera entrer dans ce monde de beauté et de chaleur humaine.
De notre expert Sal
Rédactrice Alibabuy.com
Sal qui doit son nom à sa grande teneur en sel fait exception parmi ses neuf soeurs de l'archipel. Elle est en effet la seule à disposer à sa pointe sud, près de Santa Maria, des plages de sable blanc. Les autres îles de cet archipel volcanique ne possèdent en effet que des plages de sable noir. Aussi Sal sera incontournable dans la découverte du Cap-Vert, « Petit Pays », indépendant depuis 1975.
Le voyageur percevra le temps d'un séjour à Sal le métissage des cultures africaines, sud-américaines et portugaise. Sal se nourrit de ces trois continents au carrefour desquels elle se trouve. Ce sera d'abord une rencontre avec une population gaie et chaleureuse, fêtant le carnaval et chantant les mornas (l'amour) comme la saudade (mélancolie). Puis les randonnées dans un paysage intact et dont le peu de relief facilite les longues marches de découverte à l'aventure. Un paysage où les anciennes salines ont laissé leurs traces, notamment dans le cratère d'un ancien volcan.
Sal aux sols arides et stériles peut se revêtir néanmoins de couleurs, variant du rose des salines au bleu turquoise de la mer. C'est dans ces eaux au Sud, vers la ville de Santa-Maria, que les fanatiques de kite, funboard et surf, trouveront leur bonheur. La présence des alizés qui font du Cap-vert le passage obligé des candidats à la Transatlantique, contribueront à ajouter un peu de piment à la pratique de ces sports extrêmes.
« L'extension récente de l'aéroport a suscité un besoin de main d'oeuvre et provoqué une explosion démographique sur l'île de Sal dont les 20 000 habitants sont très jeunes. Seul 10 % ont plus de quarante ans. Un dynamisme palpable dans les rues et lors des soirées très animées sur l'île. »
Transports et déplacements à Sal
Par chance, l'aéroport international se trouve à Espagos au centre de l'île. Il est préférable de louer une voiture à Sal pour profiter pleinement de son autonomie dans la découverte de cette île du Nord au Sud et pour effectuer des randonnées spontanées. Toutefois, cela ne sera pas nécessaire si on est décidé à séjourner à Santa-Maria où se concentre la majorité des infrastructures hôtelières.
Visites à Sal
Les salines de Pedra de Lume, situées dans le cratère d'un ancien volcan, l'accès se fait par un tunnel. La pointe sud de l'île avec ses plages de sable doré, la petite ville de Santa Maria et ses 8 km de sable doré et ses plages de 200 m de largeur. Buracona, un gouffre étrange et ses piscines naturelles. Espargos, principal centre urbain de l'île, et Palmeira, petite ville de pêcheurs et son vivier de langoustes.
Sorties à Sal
La majorité de la vie sociale et nocturne se concentre à Santa Maria. On y trouve des petits bars inoubliables aux noms évocateurs, Tam Tam, Blue bar, Chill out, Bar Tortue. D'autres assurent une musique live, comme le club one night club, le skylight club ou encore le cabo bar et le Disco Pirata. La musique est omniprésente et une soirée au restaurants sera garantie avec accompagnement de chanteurs.
 - SAL
Afrique-Ocean Indien

Infos sur Sal

Population :
17 631
Langue : Portugais
Monnaie : Escudo
Filtrer :
du 11/12   au 18/12
Résultat obtenu il y a 22h 22min
264 € (-47%)
La baisse du prix est calculée en fonction du prix moyen vol Sal des 30 derniers jours. Sous réserve de modification et / ou de frais ajoutés par le prestataire.