Visiter le Cap Vert, le guide
Peu de voix contiennent l'âme d'un peuple comme celle de Cesária Évora. Rythmées mais mélancoliques, les chansons de la reine de la morna sont un hymne au Cap Vert, ce chapelet d'îles dont l'Atlantique, au carrefour de l'Europe et de l'Afrique, égrène la beauté comme autant de notes de musique.
De notre expert Cap Vert
Rédactrice Alibabuy.com
A 5 heures 30 de vol de Paris et à plus de 500 km des côtes du Sénégal, le Cap Vert appartient, tout comme les Açores, Madère ou les Canaries, à l'archipel de la Macaronésie. Il est formé de dix îles, dont neuf habitées, qui se répartissent en deux groupes : les îles au vent, Barlovento, dont les plus connues sont Santo Antão, São Vicente et Sal, et les îles sous le vent avec Santiago, Maio ou Fogo, par exemple.

Les îles plates, comme Sal, où atterrissent les vols pour le Cap Vert, alternent avec des îles au relief tourmenté comme Fogo, dont le Pico do Fogo, volcan toujours actif, culmine tout de même à 2.829 m ! Contrairement à ce que son nom indique, le pays n'a rien de vert (il doit son nom à la pointe du Sénégal, nommée aussi cap vert).

Seule exception notable : l'île de Santo Antão, à l'extrême nord ouest, qui comprend trois pics de plus de 1800 m. Là, les arbres tropicaux, bananiers, goyaviers ou manguiers, abondent dans des vallées verdoyantes, tout comme les sapins, les mimosas ou les cèdres dans la partie centrale, alors que le sud est carrément aride.

L'incroyable diversité des paysages est, du reste, l'un des principaux attraits du Cap Vert. Peu de pays au monde offrent un tel éventail de plages : sable noir à Fogo, cocotiers à Tarrafal (sur l'île de São Tiago) et vastes étendues de sable fin à Sal, Boavista ou Maio.

La force des courants oblige cependant à une certaine prudence qui n'empêche pas le Cap Vert d'être un paradis pour les sports nautiques, notamment la pêche sportive. La plongée permet d'observer une faune mêlant espèces tropicale et méditerranéenne dans un chatoiement de coraux.

De décembre à avril, les amateurs de voile peuvent croiser sur leur route des baleines passant par les eaux de l'archipel. Pour ceux n'ayant pas le pied marin, les randonnées à Santo Antão, Fogo ou São Nicolau, offrent tous les niveaux de difficulté, la descente du Pico de Fogo s'avérant nettement plus ardue que son ascension.

Au plan architectural, la période portugaise a laissé de très beaux restes, notamment à Mindelo, sûr l'île de São Vicente et à São Filipe, sur l'île de Fogo, où de vieilles demeures aux murs jaune sable et aux volets bleus ou vert foncé paraissent attendre d'être croquées par un aquarelliste.

Toutefois, le Cap Vert ne serait pas ce qu'il est sans la traditionnelle gentillesse des Capverdiens. Chaleureux, ouverts, curieux, leur calme et leur nonchalance agit sur le syndrome du métro-boulot-dodo comme un onguent balsamique apte à dérider les plus grincheux.

Proximité du Sahel oblige, le climat capverdien est de type tropical sec. La saison sèche dure de la fin octobre à début juillet. Comme les alizés soufflent de novembre à février, c'est le meilleur moment pour pratiquer le Kite surf ou le windsurf. La saison dite humide va d'août à la mi-octobre avec de rares pluies, quoique parfois très violentes, surtout sur les reliefs.

L'harmattan saharien déverse sa poussière rouge et sa chaleur de décembre à janvier et peut, dans certains cas, interdire la circulation aérienne jusqu'à trois jours d'affilée ! Le thermomètre affiche entre 23 et 28° avec un pic en octobre, les températures les plus fraîches se situant en février. La température de l'eau, qui oscille entre 21 et 26°, rend les baignades possibles toute l'année.
Art et culture au Cap Vert
Chanter fait partie de l'ADN de tout Capverdien qui se respecte et la musique est, incontestablement, l'un des temps forts de tout voyage au Cap Vert. Des artistes comme Cesária Évora, mais aussi Tito Paris ou Bana ont surtout popularisé la morna, ces ballades où s'exprime la saudade portugaise, aspiration nostalgique à retrouver des horizons perdus. Cousine de la morna, mais plus enjouée, la coladeira louche du côté des rythmes afro-brésiliens, tout comme le batuque, dont les percussions remontent au temps de l'esclavage. De leur côté, les jeunes apprécient particulièrement le fuana, proche du zouk, musique contestataire interdite durant la colonisation portugaise.
Que visiter au Cap Vert
Pour arriver sur l'île de Santo Antão, inaccessible en avion, il faut d'abord atteindre une autre île, puis se rendre à Santo Antão par bateau, d'où la nécessité de disposer d'au moins trois jours. Une visite au Pico do Fogo, le point culminant de l'archipel, sur l'île de Fogo, s'impose pour les amateurs d'émotions fortes et de vues spectaculaires. Loin de la gueule du volcan, Boavista, ses plages de sable fin et ses fameuses dunes, convient aux émules de Robinson Crusoé, isolement et tranquillité assurés. Sur l'île de São Vicente, Mindelo, la capitale culturelle (la capitale administrative est Praia) reste le meilleur endroit pour découvrir la musique capverdienne.
Spécialités gastronomiques au Cap Vert
Le plat national est la capucha, un ragoût un peu semblable à la feijoada brésilienne comprenant des haricots noirs, du maïs, du manioc, des pommes de terre douce, de la banane et de la courge et accompagné de viande. Les poissons, du thon (atum), au mérou (garupa) en passant par la daurade coryphène ou le wahoo, sont très frais et d'excellente qualité, tout comme les crustacés et les fruits de mer : langoustes, poulpes, berniques ou poucepieds. Les pastels, des beignets frits au thon, aux oignons et aux tomates se consomment à toute heure de la journée et accompagnent l'apéritif. Le café, cultivé sur l'île de Fogo, est réputé comme l'un des meilleurs au monde.
Afrique-Ocean Indien

Infos sur le Cap Vert

Population :
513 906
Langue : Portugais
Monnaie : Escudo du.
Capitale : Praia Voir le guide »
Paysage du Cap Vert - Cap Vert
Paysage du Cap Vert
Pirogues de pecheurs - Cap Vert
Pirogues de pecheurs
« La tradition du carnaval reste très vive au Cap-Vert. Celui de Mindelo, considéré comme un petit carnaval de Rio, est le plus connu, mais les connaisseurs préfèrent celui de São Nicolau, plus spontané. A Fogo, la Bandeira de São Felipe, une course de chevaux qui a lieu le dernier week-end d'avril, est une autre festivité renomm »
Coucher de soleil - Cap Vert
Coucher de soleil
Plage - Cap Vert
Plage

Destinations de vacances au Cap Vert