Visiter Patras, le guide
Principal port à destination des îles ioniennes, étape obligée vers Delphes, Olympie et d'autres sites touristiques du Péloponnèse, on ne fait souvent que passer à Patras. Atypique, la troisième plus grande ville hellénique mérite pourtant l'attention des voyageurs qui y découvriront une Grèce différente, hors des sentiers battus.
De notre expert Patras
Rédactrice Alibabuy.com
Patras est la capitale et la ville la plus peuplée du Péloponnèse. Elle donne sur le golfe de Patras, au nord de la péninsule, et fait partie de la région Achaï où poussent des pieds de tomates par milliers et des vignes qui font d'excellents crus. Occupée par les Vénitiens, incendiée par les Turcs, Patras a été rebâtie au XIXe siècle sur un plan en damier, à flanc de colline. Dans sa partie basse : le port et les commerces. La vieille ville et le « kastro » construits par les Byzantins, eux, surplombent la cité.
Patras possède aussi un odéon romain de 2.500 places parfaitement bien conservé. Plus récente, la basilique byzantine Agios Andreas, a été construite en 1979 à l'endroit même où l'apôtre fut martyrisé par crucifixion, ce qui en fait un haut-lieu de pèlerinage.
Surtout la capitale du Péloponnèse est réputée pour son carnaval, le plus ancien « apokria » de Grèce qui mérite que l'on planifie son séjour à Patras pendant ses festivités.
Le carnaval de Patras se déroule en l'occurrence à partir du 17 janvier et jusqu'au dimanche précédant le « lundi pur ». Rythmé par des « bourboulias » ou bals quotidiens au cours desquels les femmes choisissent leur partenaire, ce carnaval connaît deux temps forts : la chasse au trésor à laquelle participe toute la ville lors de la deuxième semaine des festivités et la grande parade de char le dernier dimanche.
« Près de Patras a été érigé l'impressionnant pont suspendu à haubans Rion-Andrion qui permet de relier la partie nord de la péninsule du Péloponnèse à la Grèce continentale sans passer par le canal de Corinthe. Il faut désormais cinq minutes pour passer d'une rive à l'autre contre 45 minutes en ferry. »
Transports et déplacements à Patras
Après avoir pris un vol pour Athènes, vous aurez le choix entre prendre un bus, plus rapide mais aussi plus cher et qui laisse à l'écart du centre ville, ou le train, plus lent, mais qui vous conduit en plein cœur de Patras et est facilement accessible en métro. Si vous optez pour une voiture de location, empruntez l'autoroute Patras-Athènes-Thessalonique.
Visites à Patras
Depuis le port, grimpez les 192 marches qui vous mèneront au Kastro situé dans un très joli parc parsemé d'oliviers, de palmiers et de bougainvilliers. L'effort vaut aussi pour la vue offerte sur les îles ioniennes de Zakynthos et de Céphalonie, notamment au coucher du soleil. Le musée archéologique, deuxième plus grand de Grèce après celui de l'Acropole, mérite aussi la visite.
Sorties à Patras
A Patras, les boutiques sont fermées de 13 heures jusqu'en début de soirée : profitez alors des terrasses des nombreux cafés des places Georgiou et Olga, vers le port. En soirée, les ruelles de la haute ville regorgent de restaurants avec vue sur le golfe. L'été, des concerts et pièces de théâtre en plein air sont organisés au kastro et à l'odéon.
Plage - PATRAS
Plage

Infos sur Patras

Population :
161 114
Langue : Grec
Monnaie : Euro