Visiter le Costa Rica, le guide
« Pura vida », la vie à l'état pur, tel est le slogan de ce petit pays de l'Amérique Centrale au charme inversement proportionnel à sa taille. Haut lieu de l'écotourisme, c'est le seul état de la région à ne pas entretenir d'armée régulière, ses habitants, les Ticos, préférant vivre pacifiquement des beautés que leur a prodiguées la nature.
De notre expert Costa Rica
Rédactrice Alibabuy.com
Entre le Nicaragua au nord et le Panama au sud, le Costa Rica, de 50.660 km2, s'étire langoureusement entre l'océan Pacifique et la mer des Caraïbes. Une chaîne volcanique culminant à 3.820 m (Chipirro Grande) traverse le pays du nord au sud, bordée de plaines fertiles.

Elle comprend de nombreux volcans en activité, comme l'Arenal (1.630 m) ou le Cerro de la Muerte (3.491 m). Le littoral pacifique, de 1.016 km, est très découpé, tandis que la côte caribéenne, dominée par les plages de sable fin et les mangroves, couvre 212 km. Au centre du pays, la vallée centrale abrite la plus grande partie de la population. C'est là que se situe la capitale, San José, de 400.000 habitants.

Un tiers du pays est recouvert par la forêt et cette Suisse de l'Amérique Centrale, comme on l'appelle parfois, se veut un modèle en matière de la protection de l'environnement.

Un quart du territoire, réservoir d'une formidable biodiversité, est ainsi protégé. Outre les tapirs, les toucans, les paresseux, les tamanoirs ou les quetzals, bel oiseau au plumage vert et rouge, la faune comprend des milliers d'espèces de poissons, d'amphibiens ou de reptiles. Les forêts abondent en ébène, acajou, cèdre ou balsa et on dénombre plus de 1.000 espèces d'orchidées !

Son système de parcs, organisé dès 1945, est un grand atout du Costa Rica par rapport à d'autres pays de la région. Ces musées à l'air libre sont accessibles moyennant un prix modique, aux alentours de 4 euros. Dans certains parcs, comme Tortureguo, dont les 35 km de plage sont un lieu privilégié de ponte des tortues, l'accompagnement d'un guide est cependant nécessaire.
Pour une découverte rapide des richesses de la flore costaricaine, les jardins botaniques, particulièrement le Lancaster ou le Paz Waterfall Gardens, sur les flancs du volcan Poas, s'avèrent une bonne option. Généreuse, extravagante, la nature fait de ces terres un paradis pour sportif.

A 1700 m d'altitude, le lac Arenal est un spot mondial de la planche à voile. La hauteur et la régularité des vagues, olas, sur la côte pacifique attirent des surfeurs du monde entier. Néanmoins, descendre les montagnes d'eau de la Salsa Brava, un spot de la région de Puerto Viejo, est formellement déconseillé aux amateurs : elles peuvent atteindre 13 m ! La plongée sous-marine, le kayak de mer ou de rivière ou le rafting (le Rio Sarapiqui est, de ce point de vue, le plus riche en émotions fortes) sont d'autres modalités très prisées.

Compte tenu de son relief montagneux, le Costa Rica connaît un climat varié. La vallée centrale, où se situe San José, est de climat tempéré alors que le climat tropical humide s'impose sur les côtes, la côte pacifique étant sujette à des étés plus chauds que la côte atlantique.

Entre San José et les plages, la température moyenne annuelle varie entre 17°C et 32°C, un point à prendre en considération au moment de faire sa valise. La saison des pluies durant d'avril-mai à décembre, la saison « sèche », à partir de décembre et jusqu'à la mi-avril, est la plus touristique. Programmer son escapade au Costa Rica en avril ou mai ou de la mi-octobre à la mi-décembre est, dans ces conditions, un choix assez judicieux.
Art et culture au Costa Rica
L'éradication de la culture indigène par les Espagnols, puis la domination du pays par de petits fermiers, n'ont jamais favorisé l'expression culturelle. Cependant, les Ticos ont un vrai goût pour le théâtre comme en témoigne le programme attrayant du Teatro Nacional de San José, construit à la fin du dix-neuvième siècle et dont l'architecture s'inspire de l'Opéra de Paris ! Dans la même ville, le Mercado Central vous permettra de découvrir un artisanat dominé par les bijoux de style pré-colombien et le travail du cuir ou du bois. Toujours à San José, le Museo del Oro Precolombino, le musée de l'or pré-colombien, et le Mueso del Jade, le musée du jade, valent également la visite.
Que visiter au Costa Rica
Malgré la superficie réduite, la diversité du pays oblige à faire des choix parfois cornéliens, mais tout voir au pas de course serait une erreur. Le grand parc aquatique de Tortureguo, an nord-est, surnommé l'Amazonie du Costa Rica, vous permettra d'observer non seulement des tortues, mais des caïmans, des toucans, des iguanes, etc. La partie sud de la côté caraïbe vous dépaysera par son ambiance afro-caribéenne et par les beautés du parc de Cahuita, où vous pourrez déambuler librement au milieu des singes hurleurs. La région montagneuse de Turrialba, qui abrite le site archéologique de Guayabo, à moitié enfoui sous la forêt tropicale, vous garantira des frissons à la Indiana Jones.
Spécialités gastronomiques au Costa Rica
Le Costa Rica n'a rien d'une destination gastronomique, mais vous n'y mourrez pas de faim, à condition de prendre des forces au petit-déjeuner. Pour ce faire, le Gallo Pinto, du riz et des haricots noirs frits accompagnés de tortillas con natilla est l'option la plus roborative. Le Gallo Pinto peut être consommé avec des œufs ou de la viande. A déjeuner ou à dîner, le ceviche, un poisson cru de type bar (ou des fruits de mer) mariné dans du citron, de l'ail, des piments et de la coriandre est un vrai délice. Aucune carte de restaurant n'échappe à l'arroz con pollo ou con camarones, du riz accompagné de poulet ou de crevettes. Le poisson est toujours frais mais mieux vaut le commander grillé, à la plancha.
Ameriques-Caraibes

Infos sur le Costa Rica

Population :
4 757 606
Langue : Espagnol
Monnaie : Colon
Capitale : San José
Grenouille - Costa Rica
Grenouille
Vendeur ambulant - Costa Rica
Vendeur ambulant
« L'industrie hôtelière costaricaine est réputée pour son professionnalisme et il est facile de trouver des interlocuteurs parlant anglais, voire français. Le pays est assez sûr, mais les touristes voyageant en voiture de location sont des cibles faciles. La société costaricaine est plutôt conservatrice de sorte que le nudisme et les seins nus sont interdits sur les plages. De même, une apparence vestimentaire correcte et un certain respect des formes faciliteront votre séjour au Costa Rica. »
Volcan Arenal - Costa Rica
Volcan Arenal
Parc Manuel Antonio - Costa Rica
Parc Manuel Antonio

Destinations de vacances au Costa Rica