Visiter Pula, le guide
Les Romains ne s'étaient pas trompés en élisant domicile sur cette belle côte d'Istrie. Aujourd'hui à Pula, les vestiges allient à l'intensité du bleu de la mer et aux ruelles pittoresques de la vieille ville tous les ingrédients d'un séjour en Croatie inoubliable.
De notre expert Pula
Rédactrice Alibabuy.com
Pula, entre pinède et vieilles pierres est l'une des meilleures portes d'entrée en Istrie, cette région côtière de la Croatie qui aligne ses stations balnéaires comme autant de trésors. Aux côtés de Zadar, Šibenik, Trogir, Split et de leur grande soeur Dubrovnik, Pula réalise la magie de ces cités qui ont tout pour se faire aimer.
Elle rassemble tous les atours d'une cité méditerranéenne : soleil, mer d'un bleu limpide qui invite à la baignade, rochers où il fait bon lézarder, oliviers et pins dispensant l'ombre bienfaitrice en milieu de journée. Pula sait se parer pour attirer chaque année davantage de touristes -notamment de nombreux Allemands- dans sa baie. Elle est à l'image de cette région de la Croatie, regorgeant d'un patrimoine culturel impressionnant : amphithéâtre, forum, porte double, arc de triomphe.
De ses différentes influences, cette ancienne base navale austro-hongroise a gardé des témoignages comme sa citadelle vénitienne ou encore la Chapelle Ste-Marie-Formose et la cathédrale qui portent des traces paléochrétiennes. Mais cette ville de chantiers navals n'est pas une belle endormie sur son glorieux passé. Pula, la plus grande ville d'Istrie, n'est pas seulement un voyage à la recherche du temps perdu.
Chaque année festivals de films et de musique l'animent d'une âme nouvelle, notamment en soirée. Un atout supplémentaire alors que les plages rocheuses ne peuvent être à elles seules l'alibi de vacances à Pula. A noter que les eaux paisibles de la baie de Pula facilitent l'apprentissage de la planche à voile, et que la limpidité des fonds marins invitent à la plongée, deux activités pratiquées dans les clubs de la ville.
« Trois fois par semaine, Pula est directement reliée par la mer à Venise. En trois heures, il est possible par bâteau à grande vitesse d'être transposé du rivage limpide de Pula à la cité des Doges. Une idée d'excursion mais aussi une suggestion pour raccourcir le voyage. »
Transports et déplacements à Pula
La voiture de location à Pula s'impose pour visiter la région. A Pula en revanche, il est préférable de laisser le véhicule près de l'amphithéâtre car les parkings sont rares et les rues de la vieille ville difficilement pratiquables. Des excursions en bâteau sont proposées à la découverte des autres villes de la côte istrienne Rovinj, Poreč, Novigrad ou encore le parc national de Brijuni.
Visites à Pula
L'Arc des Sergius, arc de triomphe également appelé « Porte d'or », le Monastère franciscain et son cloître, le Musée archéologique d'Istrie et ses mosaïques, la Rue Sergius, ses commerces et ses maisons vénitiennes, la Porte d'Hercule, la Chapelle Ste-Marie-Formose et la Cathédrale, la Porte double, l'amphithéâtre remarquablement bien conservé, promenades dans la vieille ville et sur la citadelle.
Sorties à Pula
Pula est une de ces villes qui a su adapter son offre à la demande des touristes; Les discothèques y sont nombreuses, les bars et lounges disséminés le long de la plage, on s'arrêtera comme James Joyce et d'autres artistes au Uliks. L'ensemble de la côte réunit d'ailleurs un nombre impressionnant de clubs qui contribuent à une vie nocturne animée. Côté culture, de nombreux concerts sont donnés dans l'amphithéâtre qui offre des coulisses idéales.
Anciennes arenes - PULA
Anciennes arenes

Infos sur Pula

Population :
58 594
Langue : Croate
Monnaie : Kuna
Plage - Pula
Plage
Architecture - Pula
Architecture
Forteresse et ses canons - Pula
Forteresse et ses canons