Visiter la Moldavie, le guide
Après de très longues périodes d'annexions et d'occupations, la petite République de Moldavie a finalement accédé à l'indépendance le 27 août 1991. Composée de moins de 5 millions d'habitants, la Moldavie est enclavée entre la Roumanie et l'Ukraine avec qui elle entretient des relations diplomatiques et politiques complexes. A l'image de ses pays voisins, elle est parvenue à conserver intact son environnement et dispose encore aujourd'hui d'une diversité biologique très importante.
De notre expert Moldavie
Rédactrice Alibabuy.com
Le pays compte en effet pas moins de 30 réserves naturelles, à l'image par exemple de celle de Codru, l'une des plus anciennes du pays, 13 territoires protégés ainsi que 5 réserves scientifiques, soit un total de près de 74 000 hectares de réseau écologique. La Moldavie est donc une destination idéale pour les amateurs de tourisme vert. D'autant que le climat s'y prête assez bien : la Moldavie jouit d'un climat continental tempéré, caractérisé par des étés très chauds et particulièrement ensoleillés et, par contrastes, des hivers très froids – le mois de janvier est le plus froids de l'année et juillet le plus chaud.

Mais les amateurs de culture historique et religieuse peuvent aussi y trouver leur compte : la Moldavie recouvre de très nombreux monastères, à l'image par exemple de celui de Hîncu, érigé en 1678 dans un emplacement occupé jadis par un ancien couvent de nonnes ou encore celui d'Orheiul Vechi, littéralement le Vieux Orhei, situé à une soixantaine de kilomètres de la capitale Chisinau.

Point fort de la destination, la forteresse médiévale de Soroca, située à 160 kilomètres au nord de la capitale moldave, constitue une destination touristique attractive en Moldavie. Avec ses 5 tours de 24 mètres, elle nous parvient pratiquement dans l'état où elle se trouvait à l'époque de sa conception au XVe siècle. Un détour par Chisinau, la capitale moldave, fait partie de l'itinéraire de toute personne découvrant ce pays.

Malgré des marques très profondes de l'architecture soviétique, la capitale moldave séduit les visiteurs en raison de son abondance de parcs, qui en fait une ville « verte » et ses marchés colorés. Les nuits y sont aussi dynamiques et se prolongent jusqu'au petit matin. A l'inverse, la Moldavie présente aussi un visage rural très profond : certains observateurs n'hésitant pas à établir une séparation très nette entre Chisinau et les villages moldaves, où il vous sera possible de goûter à la production locale du pays et à la convivialité de ses habitants. Attention cependant à l'état des routes moldaves : le réseau routier, qui remonte à l'ère soviétique, n'est absolument pas entretenu en raison de l'absence d'investissement public.

Outre cette dichotomie assez nette entre les villages moldaves et sa capitale, la Moldavie présente aussi une particularité géographique et politique intéressante : sur une superficie de quelque 4163 kilomètres carré, la république moldave de Transnitrie, qui est également connue sous d'autres noms en Russie ou en Roumanie, est une république non reconnue par la communauté internationale et qui a décidé de faire sécession de la République de Moldavie en 1991, suite à l'indépendance des anciens états de l'URSS.

Elle reste néanmoins occupée par un régiment russe et ce pays continue à lui assurer des investissements, faisant de cet état un territoire plus riche que la Moldavie. Sa capitale en est Tiraspol. La Moldavie avait bien tenté de reprendre ce territoire en 1992 mais l'opération s'était soldée par un échec.
Art et culture en Moldavie
Si, depuis l'indépendance de la Moldavie en 1991, les influences occidentales rock, pop et rap se sont emparés de la jeunesse moldave, le pays conserve une très longue tradition de musique folklorique, remontant au XVe siècle. Au fil des siècles, cette musique s'est enrichie des influences de la musique grecque. La doina constitue ainsi une musique traditionnelle en Moldavie. Sur ces musiques se sont également greffées des danses traditionnelles. Durant les mariages, on dansera par exemple la danses kumetriya, bulgeryaska, moldovenyaska, syrba, et olyandra. La Moldavie possède aussi un Orchestre de musique et danse folklorique moldave, créé en 1949.
Que visiter en Moldavie
Lors d'un séjour en Moldavie, la visite de ses monastères reste incontournable : trois d'entre eux méritent qu'on s'y attarde : le monastère de Capriana, celui de Hincu et celui de Hirjeuca. Pour les amateurs d'histoire, la cité historique d'Orheiul Vechi ou encore les ruines de la ville moldave du XVe siècle et l'Eglise de Caucani devront intégrer les itinéraires de voyages, de même que la forteresse médiévale de Soroca. La capitale moldave Chisinau fait également partie des villes qu'il faut voir.
Spécialités gastronomiques en Moldavie
La cuisine moldave est une cuisine où se retrouvent plusieurs influences, à la fois bulgare, ukrainienne ou russe : reposant essentiellement sur sa production agricole, le pays va puiser ses ingrédients de base dans les légumes cultivés comme les poivrons, les choux, les aubergines ou encore les tomates. L'un des plats traditionnels de cette cuisine est la mamaliga, une bouillie de farine de maïs que les moldaves associent à des grillades ou des fromages. Côté boissons, on vous servira des jus de fruits mais aussi des alcools comme le brandy ou la prune. Certains vins moldaves ont également traversé les frontières.

Infos sur la Moldavie

Population :
3 556 400
Langue : Moldave
Monnaie : Leu molda.
Capitale : Chisinau
Arc de Triomphe et Cathedrale - Moldavie
Arc de Triomphe et Cathedrale
Eglise - Moldavie
Eglise
« De votre séjour en Moldavie, vous pourrez ramener tout un tas de souvenirs parmi lesquels des tapis de type persan ou encore de très beaux objets en céramique. Si vous souhaitez garder un souvenir de la gastronomie locale et de ses boissons, on vous conseillera aussi d'acquérir quelques bonnes bouteilles de vin blanc ou rouge ou encore du cognac. »
Maison typique - Moldavie
Maison typique
Monastere - Moldavie
Monastere

Les dernières actualités sur la Moldavie