Visiter le Montenegro, le guide
Depuis que ce petit territoire des Balkans a accédé à l'indépendance en 2006, le tourisme est devenu l'un des grands axes de développement du Monténégro. Les investissements touristiques dans ce pays de 670 000 habitants représentent actuellement plus du tiers de l'ensemble du budget d'investissement dont dispose le pays.
De notre expert Montenegro
Rédactrice Alibabuy.com
Et comme le Monténégro est un état essentiellement constitué de reliefs montagneux et d'un littoral attractif, la politique de développement touristique se porte essentiellement sur ces deux axes naturels. Sans surprise, le pays, frontalier de la Croatie, a concentré sa communication sur le tourisme écologique et a même inscrit dans sa constitution la nécessité du respect de l'environnement. Au croisement des Alpes Dinariques et de la chaîne des Balkans, le Monténégro est traditionnellement appelé «Montagne noire» - sa traduction littérale - et ce choc géographique a donné naissance aux Bouches du Kotor, dont les sommets s'élèvent jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Une hauteur qui le rend évidemment très peu accessible au tourisme de masse et qui a permis de conserver une grande biodiversité, préservée dans ses parcs naturels.

En dépit d'une superficie modeste – 13 800 kilomètres carré sur 293 kilomètres de littoral - le pays est en effet parvenu à sauvegarder cinq parcs : le plus célèbre d'entre eux est le parc national des Durmitor, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Outre ses canyons, la faune de ce parc est extraordinaire et il n'est pas rare d'y voir des ours bruns, des chamois, ou encore des coqs de bruyère. Le Parc National de Biograd et ses forêts vierges sont à recommandés dans tout itinéraire de même que le Parc National du lac de Skadar (lac classé), qui se caractérise par une richesse significative de sa faune et sa flore endémique ainsi que le Parc National des Lovcen. S'il n'est pas un parc à proprement parler, le lac de Shkodra, classé, constitue néanmoins l'une des plus grandes réserves d'oiseaux en Europe, avec quelque 270 espèces à son actif, dont des pélicans.

Mais le Monténégro se visite aussi grâce à ses 300 kilomètres de littoral : on peut y découvrir de nombreux villages de pêcheurs et de jolies îles, à l'image de la presqu'île de Sveti Stefan, qui a été transformée en île-hôtel en 1955. Milocer, célèbre pour avoir été la résidence d'été des rois du Monténégro, est aussi un très joli lieu pour un séjour estival. Le pays peut aussi s'enorgueillir de très nombreuses autres stations balnéaires à l'image de Budva, particulièrement vivante durant la saison estivale et sans aucun doute la plus importante du littoral monténégrin : on y compte quelque 17 plages et le lieu est aussi très couru par les curistes.

Ulcinj et Petrovac, célèbre aussi pour héberger une forteresse vénitienne, se développent activement pour accueillir ses visiteurs. Outre ses atouts naturels, le Monténégro essaie aussi de plus en plus de développer son tourisme grâce à son histoire et ses monuments, héritage de ses religions catholiques, orthodoxes et musulmanes. Ses monastères sont ainsi de toute beauté, comme en témoigne celui d'Ostrog, situé au-dessus de la vallée de Bjelopavlici et véritable lieu de pèlerinage au Monténégro. Cet édifice symbolique de l'Eglise orthodoxe serbe rassemble chaque année des milliers de croyants du monde chrétien, qu'ils soient catholiques, orthodoxes ou musulmans. Le Monténégro n'est peut-être pas un grand pays mais il faut au minimum une bonne semaine pour le visiter.

Les meilleures périodes pour le faire sont sans doute autour de la période estivale : toutes les régions profitent de températures élevées, un peu moins sur les côtes où le vent atténue la lourdeur estivale. La température de l'eau est aussi très agréable : de 21 degrés en juin, elle atteint facilement 25 degrés en plein mois d'août.
Art et culture au Montenegro
Le folklore et le carnaval apparaissent sans aucun doute comme les deux formes les plus avancées de la culture et l'art monténégrins. Le carnaval constitue l'un des moments fort du calendrier des festivités du pays. On le célèbre tout particulièrement dans la zone touristique de Kotor et il se termine par la crémation du roi Carnaval, symbolique à la fois de l'élimination des soucis et des problèmes de l'année passée et les espoirs de l'année à venir. C'est aussi l'occasion de décorer et d'embellir les bateaux ancrés dans la baie. L'événement se clôture par un immense bal masqué et l'attribution d'une récompense pour les meilleurs déguisements de l'année.
Que visiter au Montenegro
A l'occasion de votre séjour au Montenegro, vous apprécierez sans aucun doute de visiter la Baie de Kotor, la région la plus touristique du pays. La ville de Kotor, qui se situe au plus profond de cette baie, recèle aussi la magnifique citadelle de Sveti Stefan et s'inscrit dans une architecture médiévale, comme en témoigne son centre-ville. On ne saurait également trop recommander de visiter les parcs nationaux du pays où il est possible de faire différentes randonnées pédestres. Grâce à la douceur du climat et à la beauté de ses paysages, la côté méridionale du Monténégro vaut aussi le détour : on y pourra y admirer ses nombreuses plages, et, en particulier la plus célèbre d'entre elles : Budva.
Spécialités gastronomiques au Montenegro
En raison de la grande disparité de ses paysages, la cuisine monténégrine n'est pas la même à la montagne que sur le littoral. A la plage, on vous offrira ainsi du jambon fumé, différents types de fromages et notamment le fromage de chèvre ou de brebis. Le risotto de mer est aussi une bonne alternative en hors-d'œuvre chaud. Les poissons comme les fruits de mer grillés constituent en général le plat de résistance. A la montagne, on préfèrera vous offrir de l'agneau dans le lait, ou encore du mouton sec avec des pommes de terres et du boeuf sec. Pour le dessert, les fruits restent incontournables que l'on soit à la montagne ou à la mer.

Infos sur le Montenegro

Population :
621 800
Langue : Monténégr.
Monnaie : Euro
Capitale : Podgorica Voir le guide »
Sveti Stefan - Montenegro
Sveti Stefan
Montagne enneigee - Montenegro
Montagne enneigee
« Pour vous rendre au Monténégro, pas moins de deux aéroports desservent ce territoire indépendant. Il y a d'abord l'aéroport de Podgorica, situé à quelque 11 kilomètres de la capitale et qui relie la ville à de nombreuses villes européennes. L'aéroport de Tivat se situe en revanche à 20 kilomètres de la station balnéaire de Budva, et à moins de 10 kilomètres de Kotor. »
Perast - Montenegro
Perast
Village typique - Montenegro
Village typique

Destinations de vacances au Montenegro