Visiter le Burundi, le guide
Le Burundi est un tout petit pays enclavé au cœur du continent africain, à la croisée de l'Afrique centrale et de l'est.
De notre expert Burundi
Rédactrice Alibabuy.com

Le Burundi compte huit autres lacs de taille variable et qui se concentrent plus particulièrement dans la partie nord du pays. On peut citer le lac Rwihanda, aussi appelé lac aux oiseaux pour la richesse de sa faune ornithologique, Cohoha, Rweru, partagé avec le Rwanda, et Kanzigiri. Ces lacs font partie du bassin versant du fleuve Nil dont le cours supérieur traverse le pays.

Avec un paysage pastoral et agricole dont de nombreuses plantations de thé à l'est, le Burundi présente une végétation de savanes herbeuses et arborées où s'épanouissent eucalyptus, acacias et palmiers à huile. Les forêts couvraient autrefois de vastes étendues ; décimées, elles se limitent aujourd'hui aux enceintes protégées des parcs nationaux et réserves naturelles du pays où trouvent refuge éléphants, léopards, phacochères, antilopes, singes, galagos…
Le parc national de Kibira, qui s'étend sur près de 40.000 hectares au nord-ouest, est la plus grande région naturelle encore intacte au Burundi. Situé sur la crête Congo-Nil, il dispose de 180 km de pistes que l'on peut facilement parcourir mais uniquement à pied.

Le parc Rusizy lui se situe près de la frontière congolaise et de la capitale burundaise Bujumbara. Entre palmeraies et zones marécageuses, c'est le repère des hippopotames : dix-neuf espèces y sont recensées.
Au sud-est, les chutes de Kaera et de Nyakazu, cernées de montagnes et de forêts, offre un spectacle assez grandiose surtout quand le soleil fait surgir des arc-en-ciel inopinés.
Le Burundi compte quelque 9,8 millions d'habitants dont 93 sont des éleveurs et des agriculteurs ; 500.000 personnes vivent à Bujumbara, la capitale. Fondée par les Allemands, elle s'étend en largeur entre le lac Tanganyaka et les montagnes du Mumirwa. Bujumbara, ou « Buja » comme l'appelle les Burundais, est une ville jeune et très active. C'est aussi une vile verte… sans buildings.
Ancienne capitale royale, Gitega est la deuxième plus grande ville du pays et surtout le berceau des fameux « Tambours sacrés du Burundi ».

Bien qu'au sud de l'Equateur, le Burundi n'est pas très chaud. Pays situé sur un plateau, son climat équatorial est tempéré par l'altitude. La température annuelle moyenne est de 21,1°C. La saison sèche qui va de mai à août reste la période la plus propice pour séjourner au Burundi.

Le pays est marqué par les tensions existantes depuis des décennies entre les communautés Hutu et Tutsi, conflits qui se sont transformés en bain de sang notamment au début des années 1990 lorsque la guerre civile qui faisait rage au Rwanda voisin s'est propagé dans le pays. La réconciliation nationale de mise depuis le milieu des années 2000, le Burundi accueille aujourd'hui de nombreux réfugiés et demandeurs d'asiles vivant dans des camps.

Le Burundi est un pays présentant une nature d'une exceptionnelle richesse et une culture étonnante dont les fameux tambours sacrés sont la principale vitrine. Destination encore méconnue, le Burundi est un pays qui a beaucoup à offrir : son mythique lac Tanganyaka, ses splendides lacs aux oiseaux, ses monts et vallons, sa savane sauvage, ses forêts énigmatiques et surtout un fabuleux accueil de la part de ces habitants.
Art et culture au Burundi
La réputation des tambours du Burundi a largement dépassé les frontières du pays. Le célèbre Royal-Tambour du Burundi se produit depuis plus de quarante ans et promeut largement cet héritage culturel burundais. Les tambourinaires forment un groupe de vingt personnes qui entrent en scène avec leur instrument sur la tête. Ils se disposent en arc de cercle autour d'un tambour central qui donne le signal. Le tambourinaire soliste exécute une danse où se mêlent fantaisie et gravité, dont la gestuelle guerrière est très significative. Les tambours sont souvent accompagnés de danses dont l'abtimbo et l'abanyagasimbo.
Que visiter au Burundi
Une escapade dans le Parc national de la Kibira s'impose. Considéré comme l'un des plus vastes conservatoires de la nature, ce parc, où culmine le mont Teza, présente de magnifiques arbres et bambouseraies serrées, derniers rescapés de la forêt primaire burundaise. Le lac Tanganyaka, à la biodiversité riche et complexe est un autre incontournable. En plus d'en découvrir les côtes sablonneuses ou rocheuses, on peut y pratiquer toutes sortes d'activités nautiques, comme la voile, la pêche ou le ski… mais gare aux crocodiles et autres hippopotames qu'il n'est pas rare d'apercevoir sur ses rives.
Spécialités gastronomiques au Burundi
Un repas burundais typique se compose de patates douces, maïs, pois, manioc, bananes plantain… La viande est consommée assez rarement. On mange alors des brochettes de bœuf et de chèvre ou des plats en sauce comme le Michopo. A la saison des pluies, les Burundais se régalent aussi d'insectes grillés. Côté légumes, on trouve des aubergines locales ; du lenga-lenga, proche des épinards en aspect ; du sombe, préparé avec des feuilles de manioc finement hachées. Les Burundais boivent de l'impeke, une bière. Dans un cercle intime, elle est servie dans un pot unique dans lequel chacun trempe sa paille.
Afrique-Ocean Indien

Infos sur le Burundi

Population :
10 816 860
Langue : Français
Monnaie : Franc du .
Capitale : Bujumbura
Ceremonies africaines - Burundi
Ceremonies africaines
Danseurs africains - Burundi
Danseurs africains
« La pratique du « lift » qui s'apparente à l'auto-stop est très répandue dans un pays où les véhicules à moteur sont peu nombreux. Sur le bord, vous croiserez donc souvent des personnes tendant le bras et présentant la main en avant, paume vers le ciel. »
Tenues vestimentaires typiques - Burundi
Tenues vestimentaires typiques
Gorille - Burundi
Gorille