Visiter la Libye, le guide
Entre grande étendue saharienne et sites archéologiques gréco-romain : la Libye est un pays aux facettes multiples.
De notre expert Libye
Rédactrice Alibabuy.com

En bordure de méditerranée, la Libye est surtout un pays désertique. Le Sahara, dans sa partie la plus aride, couvre en effet 9/10e de son territoire. Un Sahara aux multiples facettes qui présente à la fois des grandes étendues de dunes sableuses (les ergs) mais aussi des plateaux rocailleux (les hamadas).

Au sud du pays, l'erg Mourzouk, est d'une immense aridité, sans puits, ni sources, ni oasis. Pas d'eau non plus dans l'erg Oubari, au cœur du Fezzan, au sud-ouest du pays. Cet erg abrite cependant un chapelet de lacs salés, entourés de palmiers et de hautes dunes. Les principaux sont les lacs El Mafou, Gabraoun, Manadra (à sec et où subsistent seulement de larges plaques de sel) et sans doute le plus beau d'entre eux, le lac Oum El Ma, étroite étendue d'eau au creux de dunes sculptées et où viennent se refléter les palmiers qui le bordent. Le massif de l'Akakus s'étend dans l'hamada El Hamra (plateaux rouges en arabe), à l'ouest du pays. Une région qui se caractérise par son patrimoine rupestre. On y trouve en effet de belles peintures datant du néolithique, qui ont valu au massif d'être classé au patrimoine mondiale. Tout comme la vieille ville de Ghadamès. Avec son labyrinthe de ruelles couvertes et ses maisons en terre et blanchies à la chaux, celle que l'on surnomme « la perle du désert » est un passage obligé de tout voyage au Libye.

Ghadamès se situe à 650 km au sud-est de Tripoli, capitale de la Libye, sur le bord de la méditerranée. C'est un tout autre visage qu'offre le pays sur sa bande maritime. Une région qui s'avère méditerranéenne tant dans ses paysages que dans son patrimoine. Trois sites antiques d'importance témoignent de la présence gréco-romaine en terre d'Afrique : Leptis Magna sur la côte tripolitaine, Ptolémaïs et le site de Cyrène. Sur la côte nord-est, le verdoyant djebel Akhdar ressemble à un petit bout de Crête.

Les périodes les plus propices pour séjourner en Libye vont de mi-octobre à mi-décembre, pendant la saison des dattes, et de mi-février à fin mars, quand les fleurs du printemps éclosent. Les températures sont alors plus douces dans ce pays désertique. Entre avril et septembre, le mercure atteint régulièrement les 38°C. Pendant l'hiver, les nuits sont particulièrement froides. Mieux vaut éviter la fin du printemps (de mai à fin juin) et le début de l'automne : d'imposants vents de sables empêchent toute activité extérieure.

Soupçonnée d'être à l'origine des attentats de Lockerbie (contre un boeing de la Pan-Am) en décembre 1988 puis de celui du DC 10 de la compagnie française UTA au dessus du Niger en septembre 1989, attentats qui ont fait à eux deux 440 morts, la Libye a été placée sous embargo international de 1992 à 2004. Un isolement et des relations conflictuelles entretenues entre Kadhafi, son leader, avec l'international qui a éloigné les touristes du pays.
L'embargo levé, la Libye connaît au printemps 2011 et dans la lignée des mouvements de protestation dans les pays arabes, une révolte violente ayant entrainé l'intervention militaire d'une coalition franco-britanno-américaine. Un séjour en Libye doit donc être appréhendé avec la plus grande prudence.

A la croisée des grandes routes caravanières, la Libye est d'abord un immense désert semé d'oasis et de lacs salés, de roches rouges et noires que vient lécher le sable or et ocre, de peintures rupestres du néolithique… Mais c'est aussi un pays méditerranéen doté d'un patrimoine archéologique de haute importance, entre théâtre romain et autres cités grecques. Cachée derrière les frasques de son président et de difficiles relations internationales, la Libye reste une destination méconnue.
Art et culture en Libye
La culture libyenne présente toutes les influences des différentes invasions vécues au fil de son histoire (Romains, Arabes, Turcs, Italiens…), associées à un héritage berbère et africain. La culture folklorique est encore bien vivante avec des troupes de musiciens et de danseurs qui se produisent régulièrement dans des festivals en Libye et en dehors du pays. Une culture promue par la télévision libyenne qui diffuse largement la musique libyenne traditionnelle. Le folklore Touareg est très populaire à Ghadamès et dans le sud du pays. Entre parades caméliens, joutes aux sabres, vente de bijoux et de cuir, le festival de Ghat est l'occasion d'en constater la richesse.
Que visiter en Libye
Une méharée dans le désert s'impose pour partir dans les traces des tribus nomades dans la région du Fezzan, contempler les lacs salés de l'erg Oubari, visiter la « perle du désert » Ghadamès et admirer les peintures rupestres du massif de l'Akakus. Pour une découverte plus culturelle, il ne faut pas rater les sites antiques de Sabratha (théâtre romain), Leptis Magna (ancien port phénicien) et de Cyrène (théâtre grec et temple de Zeus entre autres). La capitale Tripoli vaut aussi le détour pour sa vieille ville sur son îlot, son quartier colonial italien et la ville nouvelle avec ses larges buildings.
Spécialités gastronomiques en Libye
La cuisine libyenne présente un mélange de spécialités arabes et de plats méditerranéens, notamment italiens à l'image des « pastas ». Les pâtes rouchda, cuites en sauces à base de cannelle et de safran, sont accompagnées de lentilles et de pois chiches. Parmi les plats traditionnels, on peut goûter à la chorba, une soupe épicée à base de tomates, à la hacida, ragoût à base de viande, ou au ousban, une saucisse d'abats de mouton mélangés à du riz. Une salade accompagne souvent les plats. La batata mubatana , pomme de terre farcie avec de la viande hachée et recouverte d'un œuf mimosa, est le plat familial par excellence.
Maghreb-Moy. Orient

Infos sur la Libye

Population :
6 258 984
Langue : Arabe
Monnaie : Dinar
Capitale : Tripoli
Ville et port de Tripoli - Libye
Ville et port de Tripoli
Desert - Libye
Desert
« Pour ceux que la chaleur n'aurait quand même pas rebutés, les visites du désert libyen en plein été sont impossibles. Toutes les agences de tourisme qui pourraient proposer des méharées sont en effet fermées en juillet et en août et ne rouvrent leurs portes qu'en septembre. »
Excursion dans le desert - Libye
Excursion dans le desert
Chameau - Libye
Chameau