Visiter le Turkmenistan, le guide
Oh, quel vaste et aride pays ! Le Turkménistan est en effet tapissé à 80% de sable et de roches du désert de Karakoum. Mais ses terres offrent bien plus que cela, il ne faut donc pas s'arrêter sur un tel cliché restreint. A l'Ouest, ce pays oriental est bordé par la mer Caspienne, qui en fait est aussi un pays balnéaire. En outre, le Turkménistan est fier de sa chaîne de montagnes Kopet-Dag, qui l'embrasse au Sud, et de son fleuve principal Amou-Daria, qui arrose la capitale et sépare le pays de l'Ouzbékistan. Agé de plusieurs millénaires, le Turkménistan a une histoire extrêmement riche.
De notre expert Turkmenistan
Rédactrice Alibabuy.com
Les fouilles archéologiques ont permis de découvrir des objets et d'autres vestiges qui datent au moins de 3000 ans avant notre ère. Le pays est relativement calme et, parmi les quatre voisins qu'ils l'entourent, c'est l'Afghanistan qui est le moins sûr pour les touristes (les trois autres : Iran, Ouzbékistan, Kazahstan). La traversée de la frontière est souvent interdite. En ce qui concerne la religion, la grande majorité des habitants est musulmane (près de 90 %) et la minorité russe est orthodoxe (près de 10 %).

Ce pays d'Asie centrale est doté de nombreuses ressources naturelles, ce qui l'a transformé en exportateur important de pétrole, de gaz, ainsi que de coton. La légendaire route de la soie est également passée par là. Partez à la découverte de la partie turkmène du parcours clé de l'histoire du commerce, liant la Méditerranée à la Chine. Comme ses voisins, (ex. Azerbaïdjan), le Turkménistan faisait jadis partie de la république socialiste soviétique. Il a gagné son indépendance en 1991 et s'est divisé ensuite en cinq provinces. Sa capitale, Aşgabat, qui est une ville indépendante, est en fait une oasis dans le désert, dominé par le Kopet-Dag et son sommet culminant de 2940 m.

La capitale se visite plutôt en automne quand ses températures estivales extrêmes, parfois allant jusqu'à 40°C, s'allègent un peu. Même l'hiver reste relativement doux. Ville moderne qui respire à travers ses grandes avenues verdoyantes, elle regorge de monuments historiques et de musées contant son passé multicolore. Pour admirer l'ensemble de l'Aşgabat, tant son vieux centre que les constructions contemporaines, montez l'Arc de la Neutralité qui offre à la vue un tableau pittoresque de la ville. Nos coups de cœur culturels : Musée National du Turkménistan, Musée des Beaux-Arts et Musée du Tapis. Celui qui se rend au Turkménistan, ne doit pas passer à côté d'un joyau archéologique qui est situé près de la capitale. Nisa, appartenant anciennement au royaume de Parthes, garde encore les vestiges de Mithridatkert, une forteresse évoquant la gloire et la puissance d'antan.

Profitez de la proximité de l'Anau où se dressait autrefois une auguste mosquée que le tremblement de terre du XXe siècle a tristement endommagé. Pour une visite de sites naturels, la première chose à voir est sûrement le lac de Bakharden niché entre les murs de la grotte Koou-ata qui garde toute l'année une température consante (36°C). Faites une ballade à Yangikala, la région de canyons, ou encore à Gozli-ata, un lieu insolite de pèlerinage. Grâce au climat subtropical, les étés sont chaud, propices au farniente à la plage de l'Ouest qui n'est pourtant pas un lieu de tourisme de masse.

Pour l'instant la plus connue reste Awaza, un complexe touristique grandissant. Le gouvernement commence seulement à développer le tourisme balnéaire depuis les dernières années. Pour se déplacer, utilisez les trains ou bien les routes, les deux réseaux sont corrects, mais le déplacement ne sera pas très rapide (le train est très lent, mais peu cher). La location de voitures à l'Aşgabat est possible, mais les taxis sont également habituels et les prix raisonnables. Pour votre sécurité, choisissez plutôt ceux qui sont garés devant les établissements publics. La seule compagnie aérienne du pays s'appelle Turkmen Airlines.

Art et culture au Turkmenistan
Les Turkmènes accordent beaucoup d'importance à leurs traditions (habits, chants, légendes), ce qui est tout à fait compréhensible vu leur longue histoire, riche de plusieurs milliers d'année. L'instrument le plus répandu c'est le dutar, un luth qui accompagne les chants pastoraux des musiciens nomades. Visitez le Musée des beaux arts, où l'art turkmène est présenté en détail, ainsi que le plus grand tapis au monde mesurant près de 200 m². Les bijoux de toutes sortes, les céramiques de toutes tailles et les tapis de toutes couleurs sont les souvenirs extraordinaires que vous pouvez rapporter de votre voyage au Turkménistan.
Que visiter au Turkmenistan
Aşgabat (assemblé nationale, Usine de tapis, statues de l'indépendance, des chevaux turkmènes, de Makhtoumkouh et de Lénine, parcs, Musée des beaux arts, Bibliothèque nationale, Bayram-Ali, Tolychka et son marché pittoresque), Köneürgenç (Mausolée de Türabeg Khanym, Mausolée d'Il Arslan), Kopet-Dag, la grotte Bakharden, lac de Koou-ata, oasis de Merv et Musée d'Histoire Régionale, Nissa et Anau, Désert et Canal de Karakoum, Golfe de Kara-Bogaz, Musée Historique de Türkmenabat et Musée Historique de Türkmenbaşı.
Spécialités gastronomiques au Turkmenistan
Si vous séjournez dans un hôtel au Turkmenistan, vous aurez sans doute accès à la cuisine internationale, assez répandue dans ce pays. Mais nous vous invitons à vous aventurer plus loin, goûtez aux délices de la cuisine traditionnelle turkmène. Bienvenue dans le monde des épices, de la viande ovine, des légumes frais ou macérés et des fruits succulents et fortement aromatiques. Les raisins et le melon ont une réputation divine dans ce pays oriental. On dit bien oriental, car les cuisines des pays de l'Asie centrale se ressemblent fortement, ce qui est dû aux nombreux contacts culturels dans le passé.
Asie-Pacifique

Infos sur le Turkmenistan

Population :
5 307 188
Langue : Turkmen
Monnaie : Rouble
Capitale : Ashkhabad
Tapis artisanaux - Turkmenistan
Tapis artisanaux
Ashgabat - Turkmenistan
Ashgabat
« Si possible, évitez les ballades dans les zones frontalières avec l'Afghanistan.  L'accès au Turkménistan est assuré avec un passeport accompagné d'un visa pour lequel le délai d'obtention peut parfois s'étendre à quatre semaines. »
Drapeau Turkmenistan - Turkmenistan
Drapeau Turkmenistan
Chapka - Turkmenistan
Chapka