Visiter le Kazakhstan, le guide
Au cœur de l'Eurasie, les descendants des cavaliers nomades vous accueillent dans un paysage de steppe. Réalisez vos rêves de gamin en dormant dans les yourtes kazakhes.
De notre expert Kazakhstan
Rédactrice Alibabuy.com
Le long de la mythique route de la soie, votre voyage au Kazakhstan vous fera découvrir d'autres routes marchandes comme celles du papier ou de la porcelaine. Depuis le 7ème siècle avant notre ère, les tributs scythes et turques s'y succédèrent jusqu'à l'émergence de l'ethnie kazakhe, composée de groupements nomades. Vous apprendrez peut être lors de votre séjour au Kazakhstan quelques mots de russe, la langue officielle, ou de kazakh, langue d'état.

Situé en Asie centrale, le pays est entouré à l'Ouest et au Nord-ouest par la Russie, à l'Est par la Chine, au Sud par le Kirghizstan, l'Ouzbékistan et le Turkménistan, et au Sud-ouest par la Mer Caspienne. Plaines, collines et plateaux forment un paysage varié. Les plaines désertiques contrastent en effet avec les reliefs dont le point le plus haut, dans le massif du Tien-Chan, frise les 7000 mètres (Khan Tengri). Le pays, cinq fois grand comme la France, est le neuvième pays le plus grand au monde. Les principales villes sont Almaty et Astana, la capitale du pays.

Le Kazakhstan est un immense pays où la nature est sauvage et magnifique. Vous y verrez peut être antilopes, ours bruns, lynx et aigles, et si vous êtes chanceux vous apercevrez peut être un léopard des neiges (ils sont très peureux). Amateur de flore, rappelez-vous que vous êtes dans un paysage de steppe… Pour les autres, patins à glace, ski, camping, trekking, pêche, ou randonnées, sont des options à explorer. Sachez que vous serez parmi les premiers touristes, petits veinards, à fouler de vos pieds ce riche territoire où légende et histoire, mythologie et religion se côtoient depuis des siècles.

Le pays jouit d'un climat continental. Autrement dit les hivers sont vraiment froids (-10°), et les étés très chauds (comptez dans les 35-40°). C'est en général assez sec même si les reliefs sont bien sûr plus arrosés que les steppes. Les mi-saisons, d'avril à juin et de septembre à octobre, sont certainement les périodes les plus agréables pour visiter le pays si vous craignez la canicule. Mai à août est la période conseillée à ceux qui veulent faire de la randonnée ou de l'escalade dans la montagne. Pour les autres la fête traditionnelle du Navrouz (nouveau jour) a lieu autour du 21 mars.

Le peuple kazakh est particulièrement accueillant. Cette hospitalité vous sautera aux yeux lorsqu'en entrant quelque part tout le monde se lèvera pour vous serrer la main et vous proposer le koumis (lait fermenté de jument).

Vous pourrez alors vous désaltérer avant de raconter votre voyage dont on écoutera les moindres détails avec attention. Pendant ce temps les femmes prépareront le konakassa, le repas d'honneur, pendant lequel on vous invitera à couper la tête du mouton… Dans cette culture comme dans bien d'autres, le repas et le moment de convivialité, de partage et de gaieté !

Imaginez-vous au cœur des plaines kazakhes, à observer un troupeau de bétail avec en arrière plan les contreforts du Mont Oural. Vous entendez…rien, si ce n'est le chuchotement d'une petite bise à vos oreilles. Ici, pas de guide au parapluie fluo pour que ses touristes puissent le suivre des yeux dans la foule, pas de classes entières ni de bus par dizaines. Vous êtes seul, profitez de la variété des paysages pour vous ressourcer. Vous êtes en famille, retrouvez-vous dans un contexte de partage et de communication. Vous êtes entre amis, créez avec eux les souvenirs des meilleures vacances de votre vie !

Pays aux mille visages, aux milles saveurs, mais aux sensations uniques, le Kazakhstan, c'est une aventure que vous ne regrettez pas. C'est un pays dont les voyageurs des siècles passés dirent que « la rage de vivre, le charme et l'agrément se mélangent », pour votre plus grand plaisir !
Art et culture au Kazakhstan
Les textiles de couleurs chatoyantes rivalisent avec l'orfèvrerie et la confection de bracelets à incrustation. La musique tient une place importante. Les aitys ont toujours lieu, ce sont des concours de chant organisés entre les akyns, les conteurs traditionnels. Le dombra, est l'instrument national, c'est une sorte de petit luth ovale à 2 cordes. Mais on trouve aussi la double flûte « sybyzgy » ou la viole à 2 cordes, dite « kobyz ». De religion musulmane (aux trois quarts environ), il arrive encore que l'homme enlève sa promise (enlèvement arrangé), avant d'en discuter le prix…
Que visiter au Kazakhstan
Classés au patrimoine mondial de l'Unesco, le mausolée Khoja Ahmad Yasawi (fin 14ème siècle), les pétroglyphes du paysage archéologique de Tamgaly (inscriptions initiées au 2ème millénaire avant notre ère !), et Saryarka, sa steppe et ses lacs septentrionaux valent le détour. Capitale du pays jusqu'en 1997, Amalty dispose d'atouts comme le parc Panfilov entourant la cathédrale Zenkov, le musée central, et les bains Arasan. A 15km de là se trouvent les pistes skiables de Chimbulak. Turkestan et son célèbre mausolée Yasaui valent le détour, ainsi que la réserve d'Aksu et les pics du Zailiysky Alataou et du Küngey Alataou.
Spécialités gastronomiques au Kazakhstan
La cuisine Kazakhe se compose surtout de pâtes, de légumes, d'épices, de yaourts et de viande grillée (mouton et cheval surtout). Le kazy est très populaire (saucisson de cheval et nouilles froides). Le plov, plat russe à base de riz pilaf, est très courant aussi. Vous pourrez aussi goûter au Beshbamark, plat de mouton, cheval et bœuf bouillis avec des oignons. Enfin vous trouvez souvent les laghmans (nouilles), les Chachliks (brochettes), les samsas (chaussons fourrés) ou encore les mantys (raviolis cuits à la vapeur). A savoir que la cuisine est influencée par la gastronomie russe.
Asie-Pacifique

Infos sur le Kazakhstan

Population :
17 289 111
Langue : Kazakh
Monnaie : Tengué
Capitale : Astana
Kazakhstan - Kazakhstan
Kazakhstan
Interieur d une yourte - Kazakhstan
Interieur d une yourte
« Vaccins contre l'hépatite A et la typhoïde sont recommandés. Attention à l'eau du robinet, à éviter. Pour les transports il y a les taxis collectifs (la notion de nombre limite d'usagers et à l'appréciation du conducteur…), les cars et le trains (assez lents), et l'avion pour les longues distances, plus confortable. »
La steppe - Kazakhstan
La steppe
Troupeau de chevaux - Kazakhstan
Troupeau de chevaux