Visiter la Nouvelle Zelande, le guide
Moins de 5 millions d'habitants sur 270.000 km2 de plages, de collines, de montagnes, de lacs, de glaciers, de forêts profondes aux essences rares, qui dit mieux ? Le tout dans une ambiance hospitalière, avec des infrastructures impeccables. Une destination où le seul regret qui vous attende est de ne pas avoir programmé un séjour un peu plus long.
De notre expert Nouvelle Zelande
Rédactrice Alibabuy.com
Au sud-est de l'Australie dont la séparent tout de même 2.000 km, la Nouvelle Zélande est située dans la zone tempérée de l'hémisphère sud. Elle s'étend sur un arc nord-sud de 1.600 km formé de deux grandes îles. L'île du Nord, de 115.000 km2, abrite les deux principales villes, Wellington et Auckland. Sa partie nord, le Northland, darde sa pointe vers les tropiques. Au sud-est d'Auckland, la péninsule de Coromandel, est un lieu de vacances réputé. Au-delà, le volcanisme s'impose avec des volcans tels que le Tongariro (2.291 m) ou le lac Taupo (606 km2), né d'une gigantesque explosion. L'île du Sud, plus étendue (151.000 km2), est dominée sur toute la longueur par la chaîne des Alpes Néozélandaises où le Mont Cook, jadis lieu d'entraînement de Sir Edmund Hillary avant qu'il ne s'attaque à l'Everest, s'élève à 3.754 m. Dans ce dédale de crêtes enneigées, de lacs et de rivières, seules quelques bandes de terre, le Comté de Marlborough ou la baie de Tasman, conservent un caractère tempéré. Plus au sud encore, dans le Fiorland, fjords et glaciers règnent en maîtres.

Cette géographie exceptionnelle va de pair avec un climat contrasté, semi-tropical au nord et froid et sec dans le sud, qui permet de visiter le pays à toute l'époque de l'année. S'agissant de l'hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport à l'Europe et les mois le plus chauds vont de novembre à avril. Mais les températures restent moyennes. Auckland affiche une température diurne de 14°C en août et de 23°C en février, par exemple. Par ailleurs, en raison du relief montagneux (surtout dans l'île du Sud), la côte ouest est toujours plus ventée et plus humide que la côte ouest. De toute façon, vu l'abondance des précipitations, l'imperméable et le parapluie sont des accessoires de voyage indispensables.

Cette précaution prise, un séjour en Nouvelle Zélande est la garantie d'émotions inoubliables. Cette terre du bout du monde, réputée pour l'hospitalité de ses habitants, est aussi une terre de l'extrême. Défier l'eau, le ciel ou la terre sous toutes les formes imaginables et dans une débauche d'adrénaline paraît inscrit dans l'ADN de tout Néo-Zélandais qui se respecte. Non seulement ces casse-cous ont inventé le saut à l'élastique, mais ils pratiquent aussi assidûment le raft, la planche, la luge, le kayak, le parapente, la plongée sous-marine, le surf, l'équitation, etc. Régulier et abondant de juin à octobre, l'enneigement fait du pays une destination privilégiée de l'hémisphère sud pour la pratique du ski.

Les randonneurs de tout niveau ne seront pas en reste grâce à la pléthore de sentiers et de refuges. Neuf great walks, ou grandes promenades, parcourent le pays, la plus célèbre étant le Milford Track qui relie le lac Te Anau au Milford Sound (réserver longtemps à l'avance car le nombre de randonneurs est limité). Ces longues marches vous mettront au contact d'une nature exceptionnelle, marquée par l'endémisme : 75% des espèces végétales, comme le kauri, l'arbre géant et sacré des Maoris, n'existent nulle part ailleurs.

La faune n'est pas moins surprenante, allant du tuatara, iguane préhistorique dotée d'un troisième œil, au kiwi, cet oiseau nocturne incapable de voler et muni d'un long bec, l'emblème national du pays. Malheureusement, l'espèce est en voie de disparition (50.000 spécimens contre plus de 5 millions en 1925), ses œufs étant l'un des mets privilégiés de l'opossum, petit marsupial importé jadis d'Australie et considéré aujourd'hui comme un vrai fléau pour l'écologie.
Art et culture en Nouvelle Zelande
Les Maoris, qui s'installèrent sur l'île vers l'an 1000, imprègnent profondément la culture anglo-saxonne, comme en témoigne le haka, cette danse de guerre reprise par les rugbymen néozélandais, les All Blacks, pour terroriser leurs adversaires avant un match. Aujourd'hui, les Maoris renouent avec leurs coutumes et le moko, ce tatouage qu'ils arborent sur le visage, les fesses ou les hanches pour conter leur histoire et se situer socialement, connaît un regain de faveur. L'artisanat maori propose des objets en bois, en jade et en os ; la vannerie et le tissage sont également répandus. Des réalisateurs comme Jane Campion (Le Piano) ou Peter Jackson (Le Seigneur des Agneaux) illustrent la vitalité du cinéma néozélandais et les galeries d'art ont pignon sur rue, notamment à Auckland, où la plus célèbre est la Dunedin Public Art Gallery.
Que visiter en Nouvelle Zelande
Bien entendu, il vous faut connaître Wellington, la capitale, et Auckland, toutes deux sur l'île du nord. A Wellington, outre les nombreux musées et cafés, le mont Victoria offre une vue imprenable sur la ville. Baignée par les eaux et entourée de collines volcaniques, Auckland est plus cosmopolite et l'Auckland Museum est un passage obligé pour découvrir la culture maorie. Si le contact avec la nature et les émotions fortes motivent votre voyage en Nouvelle Zélande, alors ne manquez pas de vous rendre dans la région d'Otago, au sud-ouest de l'île du sud. Queenstown, sur les rives du lac Wanaka, est un spot pour les sports de glisse, le parapente ou le rafting. Et avec ses 12.000 km2, presque un record mondial, le Fiordland National Park est un véritable paradis du trekking.
Spécialités gastronomiques en Nouvelle Zelande
Sans être un pays gastronomique, la Nouvelle Zélande réserve quelques bonnes surprises aux gourmets de par la qualité de ses produits frais. Le kiwi, d'origine chinoise, est le plus connu, mais on peut y ajouter l'agneau, les anguilles ou des coquillages comme le paua, très prisé des Maoris. Les huîtres sont réputées parmi les meilleures au monde. Si le fish & chips et d'autres spécialités anglaises comme le pudding restent omniprésents, l'innovation culinaire s'oriente vers les mélanges sucré-salé avec des plats aussi surprenants que l'agneau au kiwi ou au camembert. Les fromages, double crème, bleu ou cheddar, sont nombreux, de qualité et un rien anticonformistes. Pour preuve, le camembert à l'abricot ! En dessert, fermez les yeux sur la balance et n'oubliez pas le pavlova, un dessert meringué couvert de crème fouetté et de fruits frais créé en hommage à danseuse russe Anna Pavlova.
Asie-Pacifique

Infos sur la Nouvelle Zelande

Population :
4 509 700
Langue : Anglais, .
Monnaie : Dollar né.
Capitale : Wellington Voir le guide »
Culture maori - Nouvelle Zelande
Culture maori
Christchurch - Nouvelle Zelande
Christchurch
« L'anglais, langue officielle avec le maori, emprunte des mots du vocabulaire maori, comme ta, qui signifie merci. Sauf dans les grandes villes, prenez en compte que les Néozélandais ne sont pas des couche-tard et que la plupart des restaurants interrompent leur service vers 22 heures. »
Monts Cook - Nouvelle Zelande
Monts Cook
Auckland de nuit - Nouvelle Zelande
Auckland de nuit

Destinations de vacances en Nouvelle Zelande